Comment savoir si mon enfant est en échec scolaire ?

Savoir si son enfant est en échec scolaire
Savoir si son enfant est en échec scolaire
Il arrive parfois que des enfants se désintéressent de l'école. D'autres ont des résultats en baisse ou n'arrivent pas à progresser. Peut-on alors parler d'échec scolaire ?


Echec scolaire, retard scolaire, fléchissement scolaire: y a-t-il une différence ?

Beaucoup de parents pensent que leur enfant est en échec scolaire suite à une mauvaise note. Faites attention. Pour parler d'un échec scolaire il faut que l'enfant accumule des mauvaises notes dans toutes les matières pendant au moins 2 trimestres consécutifs.
On parlera plus volontiers d'un fléchissement scolaire si les résultats étaient corrects par le passé et commencent à chuter. Pour parler de retard scolaire, qui est un trouble de l'apprentissage bien plus important, il faut qu'un enfant soit en retard de 2 ans par rapport aux autres enfants de son âge.
On pourra dire par exemple qu'un enfant de 11 ans est en retard scolaire si ses résultats ne sont pas bons et qu'il est en classe de CM1.

Attention, chaque enfant est unique et possède une histoire qui lui est propre. Il est donc très difficile de faire un listing des différentes façons de savoir si un enfant est en échec scolaire ou non. Il existe en effet une multitude de causes à l'échec scolaire. Les différents points qui suivent sont donc à pondérer en fonction du parcours et de la personnalité de l'enfant. Certains points reviennent cependant fréquemment.

1. Les notes sont basses dans toutes les matières

Il faut que les notes soient basses partout et pas seulement dans une matière.

2. Les résultats sont bas pendant environ 2 trimestres consécutifs

Il est important, pour pouvoir parler d'échec scolaire, que les résultats de l'enfant restent bas environ 2 trimestres consécutifs. Faites attention, l'échec scolaire peut être dû à un évènement marquant ou traumatisant et ne débute pas forcement dès le début de l'année.

3. L’enfant est démotivé

Des enfants qui ne trouvent pas d'intérêt sont plus enclins à avoir des résultats bas. Les apprentissages doivent rester ludiques et stimuler l'enfant. Les enfants en échec scolaire auront tendance à ne pas aimer aller à l'école. Certains enfants auront aussi tendance à ne pas pouvoir faire leurs devoirs. En effet, un enfant démotivé abandonne vite face à une difficulté.

4. L’enfant a une chute de l’estime de soi et une baisse de la confiance en ses capacités

L'enfant a conscience que ses résultats ne sont pas bons et qu'il n'arrive pas à atteindre le niveau scolaire qu'on lui demande. Il ressent souvent alors de la culpabilité. Cette culpabilité entraîne la chute de l'estime de soi car l'enfant se reproche son échec.

5. L’enfant souvent ne sait pas pourquoi il n’arrive pas à travailler

L'enfant en échec scolaire, ne sait pas pourquoi il n'arrive pas à avoir des résultats scolaires satisfaisants. Il est très important de rester à son écoute et de ne pas lui mettre trop de pression. Au contraire, il est nécessaire de déculpabiliser son enfant lorsqu'il est en difficulté.

6. L’enfant s’ennuie en cours

Certains enfants en échec scolaire s'ennuient en cours. Cela peut être dû à un manque d'intérêt pour ce qui est enseigné. Certains auteurs expliquent aussi qu'un enfant qui s'ennuie en classe et qui présente un échec scolaire peut être en fait un enfant surdoué (Bénony et al, 2007). En effet, la précocité d'un enfant n'est pas synonyme de réussite.

7. Certains enfants se montrent agressifs face à l’autorité de l’enseignant ou des parents

Certains enfants en échec scolaire rejettent la faute sur les enseignants et les parents. Ils développent alors certains comportements agressifs et d'opposition contre ceux-ci.

8. Certains enfants peuvent présenter un coté dépressif

En raison d'une baisse de motivation, d'un retrait social et d'une faible confiance en eux, certains enfants en échec scolaire peuvent présenter des signes de dépression.

9. Il arrive que des enfants ne veuillent plus aller à l’école

L'enfant peut avoir peur de se confronter à son échec scolaire. Il ne souhaitera plus aller à l'école. Il faut faire attention à ce signe car cette tendance peut se développer en phobie scolaire.

10. L’enfant est en désinsertion sociale

L'adolescent et l'enfant en échec scolaire auront tendance à se replier sur eux-mêmes. Ils limiteront alors leur contact à quelques amis proches. Dans les cas les plus graves, le retrait social peut être total.