5 astuces pour familiariser votre bébé avec le pot

Habituer les enfants au pot
Habituer les enfants au pot
Certains bambins deviennent propres en quelques jours, d'autres ont besoin de davantage de temps. Rassurez-vous, il n'y a rien de plus normal. Petit mode d'emploi pour faire de cette étape un jeu d'enfant.


Repérez le bon moment pour familiariser bébé avec son pot

Surtout, pas de précipitation, vous n'obtiendriez que l'inverse de l'effet recherché. Les spécialistes considèrent qu'un enfant n'est suffisamment mature pour devenir propre qu'à 18 mois car il est alors capable de contrôler ses sphincters. Pour avoir un repère, dites-vous que si votre bout' chou sait monter et descendre les escaliers, c'est que sur le plan psychomoteur, il est également prêt pour la propreté.

Mimez la scène avec sa poupée ou sa peluche favorite

S'asseoir sur un pot en plastique un peu froid. Accepter de voir ses excréments jetés alors qu'il en pleine phase anale et les considère comme faisant partie de lui-même... Ce n'est pas rien ! Pour dédramatiser la situation, commencez par la faire vivre à son doudou. Il prendra plaisir à s'identifier à cet objet qu'il considère souvent comme son double. Ensuite, quand il se sentira prêt à essayer à son tour, attendez qu'il fasse une selle dans sa couche puis mettez ensemble cette selle dans son pot avant de le vider dans les toilettes. Votre enfant comprendra mieux ce que vous attendez de lui. Lorsqu'il est calme et coopératif, faites-le asseoir sur son pot et asseyez-vous sur les toilettes à côté de lui.

Expliquez-lui à quoi sert le pot et proposez-lui d'essayer de faire ses besoins. Si rien ne vient dans les 5 minutes, n'insistez pas mais recommencez cette opération plusieurs fois par jour. A chaque fois qu'il fera dans son pot, félicitez-le et jetez ensemble le contenu dans les toilettes. Si ça l'amuse, laissez-le tirer la chasse d'eau, ce sera sa petite récompense.

Respectez la pudeur de bébé

Idéalement, le pot doit être placé dans les toilettes et non pas au milieu du salon. Même si jeune, un enfant a besoin d'intimité. Mais si la configuration de la maison ne le permet pas, les toilettes sont à l'étage par exemple, mettez le pot dans un autre endroit discret.

Choisissez le bon modèle de pot

Pour impliquer votre enfant, vous pouvez l'associer au choix de son pot. Mais rappelez-vous que les modèles les plus simples sont souvent les plus efficaces. Mieux vaut oublier les pots intégrés au fond d'un trotteur ou d'une chaise haute ou encore les pots/jouets. Ils créent une confusion dans son esprit. Optez pour un modèle confortable, avec un dossier relevé et une base évasée pour une meilleure stabilité. Pour éviter les débordements chez les petits garçons, vérifiez que le pot ait un pare-jet. Certains préfèrent imiter les grands et aller directement sur les toilettes. Dans ce cas, prenez un réducteur simple à mettre en place.

Accordez-lui de nouveaux privilèges de grand

Quitter les couches, c'est renoncer à son statut de bébé et à un certain confort. Il est donc important de lui accorder d'autres avantages en échange. Laissez-le grimper au toboggan qui lui était jusqu'à présent interdit. Il verra ainsi que grandir est synonyme de nouvelles obligations, mais aussi de nouveaux plaisirs.