5 idées reçues sur l'amour

Article mis à jour le 
L'amour, un grand sujet
L'amour, un grand sujet
Est-il vrai qu'une personne amoureuse est forcément jalouse, que l'amour éternel n'existe pas, que la distance tue l'amour, que la fusion conjugale est un des secrets des couples solides ou encore que les rapports sexuels pour une femme enceinte peuvent être nocifs ? Vérifions tout de suite la véracité de ces déclarations.


Il n'y a pas d'amour sans jalousie...

Faux. Ce proverbe, comme cet autre "La jalousie est la sœur de l'amour", ne sont pas révélateurs d'un amour sincère et pur. En psychologie, la jalousie s'explique plutôt par la peur de l'abandon et un manque d'estime de soi. La jalousie, selon la psychothérapeute S. Tenenbaum, devient alors une preuve de possessivité plutôt qu'une preuve d'amour qui toucherait autant les femmes que les hommes.

Exacerbée, la jalousie en amour doit être traitée avant qu'elle ne devienne une véritable psychose pour l'un des conjoints. L'impossibilité de quitter quelqu'un de fondamentalement infidèle ou la peur permanente d'être trompé(e) menacent à la fois la survie du couple et l'intégrité psychique de la personne.

L'amour dure 3 ans...

Vrai et Faux. Dans son livre "L'amour dure 3 ans", Frédéric Beigbeder nous assène ses vérités sur l'amour ; pour lui, "l'amour est un combat perdu d'avance" qui "commence dans l'eau de rose et finit en eau de boudin"... Pourtant, on connaît tous des couples qui ont fêté leurs 50 ans (noces d'or), 60 ans (noces de diamant) ou encore 70 ans (noces de platine) de mariage. Ils deviennent malheureusement de plus en plus rares.

Pour la psychothérapeute Sylvie Tenenbaum "un lien amoureux s'entretient comme une plante verte ; il a besoin de soins, sinon, il s'étiole". Il est vrai que l'amour passion dans un couple ne dure qu'un temps. L'amour, tout comme le couple, évolue avec les ans et finit malheureusement trop souvent en... divorce. Près d'un mariage sur deux, pour donner raison à Beigbeder, se termine en eau de boudin.

Tous les thérapeutes de couple s'accordent pour définir l'état amoureux comme quelque chose d'évolutif avec 3 étapes principales : la fusion, la différenciation et le rapprochement. Ces étapes, dont la durée varie d'un couple à un autre, sont traversées et suivies de crises, de moments de joie, de drames... qui renforcent ou détruisent les couples.

Un couple qui dure est un couple qui lutte contre la routine, se fixe des objectifs, se ménage du temps pour lui, communique, offre la liberté de rester soi-même et de réaliser ses envies...

Quand on s'aime, on peut tout se dire...

Faux. L'important dans un couple n'est pas de tout se dire mais de savoir communiquer sur ses sentiments. Exprimer ce que l'on ressent, demander à l'autre ce qu'il éprouve, c'est nécessaire pour mieux se comprendre et évoluer ensemble.

Au contraire, la fusion conjugale, pour le thérapeute de couple J-A Malarewicz, appauvrit le couple. Promettre ou exiger de tout se dire, c'est nier la confiance qu'on accorde à l'autre, c'est annihiler sa liberté d'exister.

Conserver un jardin secret n'est pas synonyme de trahison. Bien au contraire. Cela permet de conserver son identité. Un couple, c'est deux personnes et non une seule entité.

Loin des yeux, loin du cœur...

Faux. Pour certains couples, la distance peut au contraire entretenir l'amour passion. Les couples non-cohabitants (CNC) qui réussissent vous diront que la séparation, qu'elle soit d'ordre familial, professionnel ou un choix personnel, offre de nombreux avantages. Elle procure des espaces de liberté supplémentaires, permet à chacun de vivre à son rythme, entretient le manque de l'autre et le désir...

Selon un récent rapport de l'Institut National d’Études Démographiques, près de 4 millions de français vivraient en couple mais à distance.

Appelé également Living Apart Together (LAT) ou Couple Vivant Chacun chez Soi (VCCS), l'amour à distance n'est pas un phénomène nouveau. Démocratisé par des couples célèbres comme Jacques Dutronc et Françoise Hardy, cette envie de vivre à 2 séparés serait en légère progression.

Il peut être dangereux d'avoir des relations sexuelles pour une femme enceinte...

Faux. Sauf si les relations sexuelles vous sont déconseillées par votre médecin ou gynécologue ; un risque de grossesse prématurée, des saignements ou encore un placenta trop bas peuvent en effet déclencher une grossesse avant terme.

Dans le cas d'une grossesse normale, les rapports sexuels sont absolument sans risque pour le bébé ; ce dernier étant en effet très bien protégé à l'intérieur de son sac amniotique.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".