5 idées reçues sur les animaux

Article mis à jour le 
Les idées reçues sur les animaux
Les idées reçues sur les animaux
Vous pensez que la ronron-thérapie fonctionne, qu'il n'y a pas de mal à donner quelques carreaux de chocolat ou une petite friandise sucrée de temps en temps à son chien ou encore qu'une année humaine équivaut à 7 années de chien ? Quant aux moustiques, vous êtes persuadés qu'ils ont une préférence pour les personnes possédant un taux de sucre plus élevé ? Vérifions tout cela.   


Les chats ont des pouvoirs thérapeutiques

Vrai. Animal de compagnie préféré des français devant le chien, le chat aurait de réels effets contre le stress et la déprime. Par sa simple présence, il favorise le bien-être.

Si vous n'en avez pas, rendez-vous dans un bar à chats afin de découvrir les pouvoirs étonnants de ces mini félins. Le concept, né au Japon, se démocratise peu à peu dans les grandes villes européennes et en France : Paris (le 1er en 2013), Lille, Lyon, Nantes, Toulouse... Un moment de détente assuré et la possibilité souvent, en cas de coup de foudre, d'adopter cet animal si attachant. Il a été démontré que le simple fait de caresser son chat augmente la sécrétion de l'hormone du bonheur : l'ocytocine.

Véritable animal-médicament, le chat, par ses ronronnements basses fréquences (entre 25 et 50 Hertz), permettrait de diminuer le stress, réduire la tension artérielle ou encore faire baisser la fréquence cardiaque. La ronron-thérapie, même si aucune étude scientifique ne le prouve, semble fonctionner avec mais aussi sans la présence de l'animal. Écouter un CD de ronronnements aurait des vertus immédiates sur notre moral.

Le chat, comme le chien ou tout autre animal domestique, permet aussi de diminuer le sentiment de solitude. L'attention et l'attachement qu'on lui porte améliorent l'estime de soi et par là-même nos relations avec les autres.  

Le chocolat est très mauvais pour les chiens

Vrai. Le chocolat contient de la théobromine, un alcaloïde que le chien (et le chat), contrairement à l'homme, ne peut métaboliser. Variable selon les types de chocolats, ce composé toxique s'évacue très lentement, s'accumulant dans l'organisme du chien en cas d'ingestion répétée sur une courte durée.

Le chocolat noir, avec les fèves de cacao, est le chocolat le plus toxique pour le chien. Son ingestion, selon la quantité et le type de chien, peut entraîner la mort. Une plaquette de chocolat noir de 100 g peut suffire à empoisonner un animal de 10 kg et moins. Il faut être vigilant aux moments de l'année où la consommation de chocolats augmente (pâques, noël, anniversaires...). Attention aussi au jardin : n'utilisez pas d'engrais bio à base de cosses de cacao ; souvent mélangé avec de la poudre d'os, cet engrais est très appétent pour nos amis les chiens.

Les signes avant-coureurs d'un empoisonnement à la théobromine : vomissements, diarrhée, nervosité, tremblements, convulsions, tachycardie... Un rendez-vous de toute urgence doit être pris avec votre vétérinaire.

Donner du sucre à un chien ou un chat peut le rendre aveugle

Vrai. Le sucre est très mauvais sur le long terme pour nos animaux de compagnie. En plus de prendre du poids, les chiens et les chats peuvent développer des caries et du diabète. Or, le diabète se caractérise notamment par une cataracte bilatérale. Les yeux de l'animal deviennent blancs et vitreux, diminuant voire annihilant leur vision.

Récompenser ou gâter nos animaux de compagnie avec des friandises à base de sucre est donc fortement proscrit. Préférez les caresses, les os ou les aliments sans sucre qu'ils affectionnent. 

1 année de chien vaut 7 années humaines

Faux. Et bien non, il ne suffit pas de multiplier l'âge de votre chien par 7 pour connaître son âge 'humain' ! C'est un peu plus compliqué. Selon les spécialistes, les périodes de croissance du chien sont beaucoup plus rapides que chez l'homme. Il grandirait ainsi d'environ 15 années (humaines) sa première année. À cela s'ajoutent des différences selon la taille du chien et sa race :

  • Petit chien (poids < à 15 kg) : duré de vie d'environ 18 ans, soit 94 années humaines selon le tableau de correspondance animal/humain établi par les vétérinaires ;
  • Chien moyen (poids entre 15 et 45 kg) : durée de vie d'environ 14 ans, soit 100 années humaines ;
  • Gros chien (poids > 45 kg) : durée de vie d'environ 11 ans, soit 105 ans années humaines.

Le vieillissement du chien peut être freiné grâce aux soins et à l'attention que nous lui prodiguons chaque jour.  

Les moustiques préfèrent piquer les peaux sucrées

Faux. Il existe plus d'une soixantaine d'espèces de moustiques en France. Parmi elles, seules les femelles piquent car elles sont perpétuellement en recherche de sang frais pour leur innombrable progéniture (1 ponte d'environ 150 œufs tous les 3 jours !). Plusieurs facteurs expliquent qu'il existe des peaux à moustiques ; pour l'entomologiste JB Ferré, la teneur en sucre de notre sang n'en fait pas partie.

Les peaux sensibles aux piqûres de moustiques sont celles dégageant le plus de CO2 et d'odeurs de transpiration. Sont donc particulièrement touchées les personnes en surpoids, les femmes enceintes ou encore les personnes malades. Les moustiques femelles, malignes, préféreraient également piquer les personnes qui réagissent moins vite comme les personnes âgées et les enfants en bas âge. Simple question d'instinct de survie.  

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".