5 idées reçues sur les voyages

Article mis à jour le 
Révélations sur le voyage
Révélations sur le voyage
Est-il vrai que l'eau potable dans les pays étrangers n'est plus à craindre, qu'il y a beaucoup de prostitution en Thaïlande, que la stabilité des pays africains est aléatoire, qu'il est impératif d'utiliser une bonne protection solaire en Australie ou encore qu'aux États-Unis on mange mal ? Faisons le point pour connaître la réponse à ces questions.


L'eau du robinet dans les pays étrangers ne comporte plus de risque

Faux. Par principe de précaution, il vaut mieux boire de l'eau en bouteille lorsque l'on voyage dans un pays non européen. 80% des maladies contractées lors de nos vacances à l'étranger seraient dues à de l'eau contaminée.
Pour éviter d'attraper le choléra, la dysenterie, la typhoïde ou toute autre maladie hydrique lors de votre séjour à l'étranger, il convient de suivre quelques règles simples :

  • buvez exclusivement de l'eau embouteillée,

  • lorsque l'eau en bouteille vous est servie, faites attention à ce qu'elle soit décapsulée devant vous,

  • évitez les crudités, les fruits lavés à l'eau, les salades, les glaçons...

Autres solutions pour vous garantir une eau potable de qualité : faire bouillir l'eau, utiliser une gourde filtrante ou encore des pastilles désinfectantes. Bon voyage.

Les États-Unis sont le pays de la junk food

Vrai et faux. Les américains ne sont pas les seuls à consommer une alimentation industrielle trop riche. Selon une étude de 2014 de l'Institute for Health Metrics and Evaluation, l'obésité toucherait environ 33% des adultes au pays de l'oncle Sam. Véritable phénomène de société qui touche de plus en plus les enfants, le surpoids est lié à différents facteurs parmi lesquels la junk food.

Cette restauration rapide, ou fast food, est devenue dans de nombreux pays un véritable style de vie notamment en Slovaquie, Belgique, Russie... Pauvre en vitamines et trop riche en gras, en sucre, en sel ou encore en produits chimiques, elle est néfaste à court et long termes pour la santé : léthargie, surpoids, maladies cardiaques, obésité, diabète, cancers...

Les études se suivent et divergent quant au classement des pays les plus touchés par la malbouffe. Ce qui est sûr, c'est que le pourcentage de personnes obèses dans le monde ne cesse d'augmenter et devrait atteindre en 2025 environ 20% de la population !

Mais il est tout à fait possible de manger sainement quand on voyage aux États-Unis. On n'y trouve pas seulement des hamburgers gigantesques et des frites !

La Thaïlande est réputée pour son tourisme sexuel

Vrai. La mer, le soleil et malheureusement aussi le sexe sont des facteurs qui influencent l'envie de voyager. Le tourisme sexuel, ou les relations sexuelles commerciales dans un pays étranger, est difficile à évaluer étant donné son illégalité. Il y aurait environ 10% de sex tourists parmi la population touristique mondiale. En Thaïlande, le sexe tarifé représenterait environ 15% du PIB.

Base arrière des soldats de l'armée américaine pendant la guerre du Vietnam, la Thaïlande a acquis dès le début des années 70 sa réputation de pays aux mœurs sexuelles libérées. Depuis, le nombre de touristes sexuels ne cesse d'augmenter en Thaïlande mais aussi en Indonésie, au Sri Lanka, aux Philippines, en République Dominicaine, en Jamaïque, au Brésil...

Heureusement, la Thaïlande possède bien d'autres atouts pour séduire les touristes.

L'Afrique est politiquement instable

Vrai. Avec plus de 80 coups d'état depuis les années 50, le continent africain fait peur aux touristes : Égypte (1952), Togo (janvier 63), Éthiopie (septembre 74), Tunisie (novembre 87), Libéria (septembre 90), Mali (mars 91), Côte d'Ivoire (décembre 99), Burkina Faso (septembre 2015)... La progression de l'islamisme est également un facteur important de baisse de la fréquentation touristique en Afrique.

Selon l'Organisation Mondiale du Tourisme, les pays africains auraient subi une baisse d'environ 3% du nombre de visiteurs internationaux en 2015. Le tourisme international en Europe et notamment en Europe du Nord représente quant à lui une hausse de 6%. Quant aux continents asiatique et américain, la progression de touristes pour 2015 est de 5%.

Il faut se protéger du soleil en Australie

Vrai. Pays le plus touché au monde par le cancer de la peau, l'Australie est réputée à juste titre pour son soleil agressif. Selon le gouvernement, 2 australiens sur 3 seront diagnostiqués d'un cancer de la peau avant 70 ans. Proche de l'Antarctique, l'Australie subirait la détérioration de la couche d'ozone à cet endroit. Amincie par une pollution atmosphérique plus importante, la couche d'ozone filtre moins les rayons UVB.

L'acteur australien Hugh Jackman communique régulièrement sur les réseaux sociaux pour inciter les gens à se protéger du soleil. Opéré en 2013 d'un carcinome cutané et touché par une énième récidive en 2016, il vient de publier sur son compte Instagram une photo de lui avec un pansement sur le nez accompagné du texte suivant : 'An example of what happens when you don't use sunscreen. Basal cell. Mildest form of cancer. USE SUNSCREEN PLEASE !!

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".