A quel âge partir à la retraite ?

Article mis à jour le 
A quel âge partir à la retraite ?
A quel âge partir à la retraite ?
  La réforme de 2010 a modifié l'âge de départ à la retraite. Désormais, les salariés partiront plus tard, après avoir cotisé le nombre de trimestres légaux. Ainsi, pour bénéficier d'une pension à taux plein, il est indispensable d'avoir non seulement atteint l'âge légal, mais également cotisé entre 160 et 173 trimestres (soit de 40 à 43 ans) selon son année de naissance. Seules les personnes nées avant 1955 pourront envisager un départ à la retraite avant 62 ans : le plus tôt étant 60 ans pour les salariés nés avant 1951.


Les âges légaux de la retraite

Vous espérez percevoir intégralement votre retraite ? Il existe trois âges légaux pour partir à la retraite sans minoration de pension.

  • A 62 ans : cela concerne les personnes nées à partir du 1er janvier 1955 qui ont rempli leur durée de cotisation. La retraite de base est versée à taux plein et la retraite complémentaire sans minoration.

  • A 67 ans : un salarié peut prendre sa retraite sans décote même s'il n'a pas cotisé le nombre de trimestres nécessaires. Toutefois, sa pension est établie sur la base du nombre de trimestres cotisés. Il peut également percevoir sa retraite complémentaire.

  • A 70 ans (auparavant 65 ans) : un salarié peut être placé contre son gré à la retraite par son employeur. Dans ce cas, le salarié perçoit une indemnité similaire à celle versée en cas de licenciement. Avant cet âge, l'employeur ne peut placer un salarié à la retraite s'il n'a pas atteint l'âge légal du départ et sans son accord.

La retraite anticipée

Vous espérez obtenir une retraite anticipée et percevoir votre retraite à taux plein avant l'âge légal ? Pour en bénéficier, vous devez remplir une de ces conditions :

  • avoir réalisé une carrière longue : cela signifie avoir commencé à travailler avant 20 ans ;

  • être reconnu handicapé : un départ est possible à partir de 55 ans ;

  • justifier d'une incapacité permanente d'au moins 20% (ou 10% sous conditions) en raison de la pénibilité de son travail : cela permet de partir à la retraite à 60 ans.

De plus, les salariés atteints d'une incapacité permanente au moins égale à 50 % peuvent partir à la retraite à 62 ans sans décote sur leur pension.