Accélérer la cicatrisation : les méthodes

Nos méthodes pour accélérer la cicatrisation
Nos méthodes pour accélérer la cicatrisation
Intervention chirurgicale, chute, accident, morsure, acné… les lésions de la peau peuvent avoir différentes origines. Toutes laissent une marque visible. Même si la cicatrisation est un phénomène naturel, il existe de nombreuses méthodes pour l’optimiser et l’accélérer. Pour cela, pas de secret, il faut s’y prendre tôt. La prise en charge d’une plaie doit être immédiate. Elle dure tout au long de la cicatrisation.


Une plaie saine

Pour accélérer la cicatrisation, la première étape est la prise en charge de la plaie. Cette dernière doit impérativement être propre. Une plaie doit être nettoyée dès les premières minutes. Si elle est profonde, elle doit être montrée à un médecin afin de déterminer la nécessité de la refermer médicalement.

Les jours suivants, la cicatrice doit être nettoyée et désinfectée quotidiennement. L'opération doit être renouvelée en cas de contact avec une source potentielle de bactéries.

Protéger une plaie

Limiter les risques d'infection passe aussi par une protection de la plaie. Il existe différentes façons d'accélérer la cicatrisation en protégeant une plaie :

  • tant que la plaie est à vif, il faut la recouvrir de pansement stérile avant chaque sortie. Privilégiez les pansements silicone qui n'adhèrent pas à la peau ;
  • lors de la toilette, il faut opter pour des pansements résistants à l'eau.

Si vous vous exposez au soleil, vous devrez, dans un premier temps, utiliser des pansements. Une fois la plaie sèche, l'application d'un écran total est hautement recommandée.

Médecine douce et méthodes naturelles

Pour accélérer la cicatrisation, il est possible de se tourner vers l'homéopathie :

  • l'arnica est utilisée pour les coups et les brûlures ;
  • la belladone pour les rougeurs ;
  • la calendula pour accélérer la cicatrisation.

D'autres méthodes naturelles existent :

  • l'application de masque à l'argile ;
  • le massage cutané ;
  • l'utilisation d'huiles essentielles à base de lavande, de thym ou de marjolaine.

Faites confiance aux professionnels de santé

Les professionnels de santé peuvent vous aider. Avant d'appliquer une lotion ou une crème, assurez-vous auprès de votre pharmacien ou de votre médecin que le produit peut être utilisé sans risque. Sachez également qu'une plaie ou une cicatrice qui gonfle ou qui devient douloureuse doit être montrée à un médecin.

Après une intervention chirurgicale, le chirurgien fixera avec vous un rendez-vous de contrôle. N'hésitez pas à lui poser vos questions et à lui demander conseil. Il peut vous orienter vers un dermatologue qui sera en mesure de vous proposer le traitement le plus approprié pour accélérer la cicatrisation.