Acide urique et crise de goutte

Par : Sonia Renar - Dernière modification : 19 novembre 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

les reins - © Buzzle.com

Les reins - © Buzzle.com

L'acide urique est un produit issu de la dégradation des purines, que l'on retrouve en petite quantité dans le sang. Cependant, il arrive qu'il soit présent en excès dans l'organisme, il peut alors être à l'origine de plusieurs pathologies dont la plus connue est la goutte.  


Analyses de sang

Le dosage de l'acide urique est généralement indiqué dans le diagnostic et la surveillance des pathologies suivantes :

Les valeurs normales se situent entre 40 mg/l et 60 mg/l pour un homme, et entre 30 mg/l à 50 mg/l pour une femme. Notez que ces valeurs sont augmentées en cas de grossesse, d'obésité, de diabète, de régimes hyperprotéinés, de ménopause, de prise de certains médicaments comme les bêtabloquants et les anticancéreux, entre autres. L'augmentation de l'acide urique dans le sang, également appelée hyperuricémie, peut avoir plusieurs causes dont les deux principales sont :

  • l'hérédité, notamment une anomalie enzymatique qui provoque une augmentation de l'acide urique dans le corps ;
  • la consommation importante d'aliments riches en purines.

La goutte

L'accumulation de l'acide urique dans le corps se manifeste sous forme de dépôts de cristaux dans certaines articulations : c'est la fameuse crise de goutte, qui se traduit généralement par l'inflammation de l'articulation du gros orteil. 

Acide urique et alimentation

Lorsque l'organisme présente un excès d'acide urique, il est indispensable d'adopter un régime alimentaire adéquat, en évitant particulièrement les aliments riches en purines et en buvant suffisamment d'eau afin d'éliminer le maximum de déchets métaboliques. Les aliments contiennent plus ou moins de purines. L'éviction des aliments les plus riches en purines est nécessaire. Parmi ceux-ci on trouve :

  • les abats (ris de veau, rognons, foie, tripes) ;
  • la charcuterie ;
  • les extraits et bouillons de viandes ;
  • les fruits de mer ;
  • certains poissons tels que les sardines et les anchois ;
  • l'alcool, en particulier la bière ;
  • les boissons sucrées.

Privilégiez le riz complet qui ne contient pas de purines et qui est un aliment hautement détoxifiant. Le régime végétarien, voire végétalien, est indiqué dans le traitement de la crise de goutte. Il est en revanche nécessaire de pallier les éventuelles carences de ce mode alimentaire en augmentant votre consommation d'aliments riches en fer et en vitamine B12.

Retrouvez sur Google+

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr