Comment se former à l'acrobatie de cirque ?

Initiation à l'acrobatie
Initiation à l'acrobatie
L'acrobatie est à la base des mouvements gymniques et des disciplines de cirque. Elle est présente dans la plupart des numéros de cirque et dans de nombreux sports comme le plongeon, le Kung Fu, la gymnastique artistique ou encore les danses : la Capoeira, le Hip Hop ou le rock acrobatique. Toujours spectaculaire, l'acrobatie exige un entrainement régulier. Petit tour d'horizon avant de vous initier!


L'acrobatie de cirque, pour qui ?

Pour tous, à partir de 5 ou 6 ans à condition de disposer d'une bonne condition physique.
Quel que soit l'âge ou le gabarit, chacun y trouvera sa place s'il est motivé.

Le mental joue en effet un grand rôle car la discipline est exigeante : il faut s'entrainer longtemps pour obtenir des résultats et pour les conserver , tout en sachant que la perfection n'est jamais atteinte.

Contenu d'un cours d'acrobatie

L'échauffement est important, il occupe généralement le quart de la séance.

Toutes les parties du corps doivent être préparées : bras, jambes, chevilles, genoux, poignet, etc.

Il est nécessaire d'insister sur l'échauffement du dos, très sollicité ; de la nuque, fragile, des écarts qui réclament un entretien permanent et des abdominaux qui conditionnent la réalisation de nombreuses figures.

On passe ensuite à la répétition des figures. Certaines sont fondamentales :

  • l'équilibre sur les mains : élément maitre de l'acrobatie ;
  • le pont qui est la base de toutes les souplesses et des sauts de mains ;
  • la roue et la rondade qui vont servir de prises d'élan pour l'enchainement des flips flap et des saltos.


Le but de l'acrobate est de produire un enchainement de figures esthétique et artistique.

Bénéfices d'une pratique régulière

La pratique de l'acrobatie permet de développer la souplesse, la tenue corporelle, la tonicité et la coordination.

L'acrobate travaille aussi la dimension artistique de son enchainement : sa créativité est sollicitée pour mettre en scène les figures qu'il va présenter.

La pratique est d'ailleurs souvent liée au théâtre et à la danse.

Enfin l'acrobatie est une discipline qui peut se travailler seule, à deux ou en groupe : l'esprit d'équipe est alors mis à contribution.

Se former à l'acrobatie

Il est possible de s'initier dans un club de gymnastique. Plusieurs disciplines peuvent être proposées :

  • la gymnastique artistique féminine ou masculine ;
  • la gymnastique acrobatique qui se pratique au sol et en groupe ;
  • la gymnastique rythmique et sportive, exclusivement féminine et qui se sert de rubans et de cerceaux.


Pour plus d'informations, consultez : Fédération Française de Gymnastique.

On peut également s'inscrire dans une école de cirque ou participer à un atelier.

Les cours de cirque proposent un entrainement à l'acrobatie au sol mais permettent aussi de découvrir les disciplines qui lui sont associées comme les portés acrobatiques, la contorsion, les équilibres sur les échelles, etc.

Pour trouver une école, cliquez sur : Institut National d'Acrobatie ou encore Fédération Française des Ecoles de Cirque.

Les centres de loisirs et d'animations proposent des ateliers annuels ou ponctuels pour découvrir l'acrobatie et les arts du cirque.

Chaque municipalité tient à disposition un catalogue d'ateliers et de stages tout public.