10 aliments et plats incontournables à manger quand il fait (très) chaud

Article mis à jour le 

À l'heure où la France traverse une période de canicule, beaucoup préfèrent éviter les plats trop lourds ou trop longs à digérer. Nous avons sélectionné pour vous un assortiment d'aliments de saison bien frais pour des repas équilibrés et désaltérants.

Pas toujours facile de choisir un plat quand il fait trop chaud pour manger. Qui dit vague de chaleur voire canicule sous tend évidemment l'abandon des raclettes, fondue, choucroutes, aligot-saucisse, cassoulet, bœuf bourguignon et autres hachis parmentier. L'idée est davantage de se tourner vers des aliments frais et facilitant la digestion, à l'instar de la pastèque, du gazpacho, du raisin congelé, des œufs durs frais ou encore des salades.

De la pastèque à volonté

Grand classique des journées d'été chaudes et ensoleillées, la pastèque est riche en antioxydants, en citrulline -  acide aminé connu notamment pour lutter contre les dysfonctionnements érectiles –, en vitamines A, C et B6. Très peu calorique, la reine de la période estivale est aussi particulièrement riche en fibres et facilite le transit intestinal.

Des œufs durs conservés au frais

Non, le steak n'est définitivement pas conseillé en cas de forte chaleur. Alors pourquoi ne pas opter pour les œufs durs frais, tout aussi efficaces en termes d'apport en protéines. Aisément transportables pour un pique-nique et pratiques à conserver (plusieurs jours au frais), ces derniers ne nécessitent qu'une pincée de sel et de poivre avant, par exemple, d'être dégustés en salade. À noter que dans le cadre d'un régime, manger un œuf dur froid au petit déjeuner est une bonne façon de ne pas ressentir trop vivement la faim dans la journée.

Un gazpacho, ou une soupe froide

On ne présente plus le célèbre gazpacho. Qu'il soit concocté par vos soins ou acheté en brique au rayon frais au supermarché, ce dernier permet à la fois de rafraîchir et de faire le plein de légumes. À noter qu'il existe également de nombreuses autres combinaisons de soupes froides, à l'instar d'un velouté de petits pois à la menthe, d'une soupe concombre-melon ou encore carottes-poivrons.

L'astuce des raisins congelés

Vous n'y avez sans doute pas pensé jusqu'à présent. Pourtant, des grappes de raisins placées au congélateur se révèlent un excellent et rafraîchissant en-cas, dans la journée. Car une fois en bouche, le grain de raisin congelé, en plus d'être pauvre en calories, a besoin d'être un peu mastiqué, à l'inverse, par exemple, des smoothies. À noter que ces raisins congelés peuvent également servir à rafraichir un verre de vin pas assez frais, au même titre qu'un glaçon. À la différence que le raisin ne va pas noyer votre verre.

En cas de grosse faim : une frittata

Oubliez la tortilla espagnole, savoureuse mais trop lourde en cas de grosse chaleur, la frittata, une recette italienne, est idéale et savoureuse. En plus, difficile de faire plus simple côté préparation : il suffit de couper des courgettes en rondelles, de les faire revenir dans un peu d'huile et de l'ail, et enfin d'ajouter des œufs battus et de la menthe (ou des épinards). À noter que ce plat peut aussi bien être savouré chaud, froid, ou tiède.

Le grand classique : le melon

Difficile de trouver meilleur repas estival que le fameux melon con jamon espagnol. Prenez un melon bien frais et bien sucré, accompagnez-le d'une ou deux tranchez de jambon de Bayonne ou de Parme, et le tour est joué. Et bonne nouvelle cette année : le melon, malgré son retard, est délicieux. Alors pourquoi s'en priver ?

Pour les gourmands : la glace

Même si la glace n'est évidemment pas recommandée pour un régime, cette dernière a au moins l'avantage de nous rafraîchir en quelques secondes. Reste qu'il vaut mieux privilégier les sorbets que les glaces au chocolat, aux cookies ou encore aux noix de macadamia, sur le plan nutritionnel.

Un thé glacé fait maison

Réaliser un thé glacé soi-même n'est pas si chronophage qu'on le pense. Il suffit de se munir d'un litre d'eau, d'un thé qui nous convient, de deux cuillères à café de sucre (ou pas du tout) et d'un citron. D'une part, il vous faudra faire chauffer un peu d'eau de façon à y laisser fondre le sucre, que vous verserez dans l'eau à température. Ne vous reste plus ensuite qu'à placer le thé dans l'eau et à attendre qu'il infuse. Et une fois que vous estimez que l'eau a pris une belle couleur, placez-la au réfrigérateur – toute la nuit, de préférence. N'oubliez pas, au moment de servir, d'ajouter une tranche de citron et quelques glaçons, si besoin.

Pour faire le plein de féculents : la salade de blé précuit

Exit les sempiternelles salades de pâtes et de riz, vous pouvez tout aussi bien opter pour le blé – Ebly, boulgour ou couscous –  précuit pour faire le plein de féculents. Pour concocter un plat digne de ce nom, vous pouvez y ajouter des dés de tomates, des morceaux d'aubergines dorées au four, des lanières de concombre, de la menthe fraiche ou encore de la féta. À noter toutefois qu'il est conseillé dans ce cas de laisser parler son imagination et pourquoi pas de vider les restes de son réfrigérateur.

Et lorsque la chaleur s'estompe un peu : le tian

Quoi de plus simple à préparer qu'un tian de légumes ? La base de ce plat provençal repose sur quatre ingrédients : les tomates, les aubergines, les courgettes et les herbes de Provence. Côté préparation, ces légumes, une fois coupés en rondelles, doivent être placés dans un plat de manière alternée et arrosés d'herbes de Provence, pour une cuisson au four à feu doux. Traditionnellement, l'on intercale également parmi ces derniers des tranches de fromage de chèvre. Mais il est également coutume aujourd'hui de faire de même avec la mozzarella.

Sources : Cuisineaz,