10 champagnes à siroter (avec modération) pour les fêtes

Article mis à jour le 

Vous n'avez pas encore choisi le champagne qui va accompagner vos repas de fêtes ? Qu'à cela ne tienne, voici une sélection d'incontournables adaptée à tous les budgets.

Rappelons d'abord quelques règles à ne pas transgresser pour déguster son champagne dans les meilleures conditions, d'après le Comité interprofessionnel de vin de Champagne.

À boire très frais, mais pas trop non plus

Non, il ne faut pas placer sa bouteille au congélateur pour la refroidir. Pourquoi ? Parce que cette mauvaise habitude a tendance à détruire les arômes et les saveurs. Résultat, le mieux est donc de plonger la bouteille dans un seau de glaçons et d'eau pendant une vingtaine de minutes. Si vous n'êtes pas équipé pour, placez simplement la bouteille au réfrigérateur pendant au moins quatre heures.

La bonne température

Tout dépend de la maturité du champagne. Une bouteille jeune se boit à 8°C, alors qu'un champagne mature ou millésimé se boit à 10°C.

Privilégier les verres tulipes

L'idéal pour le service de champagne : les verres en forme de tulipe. Contrairement aux idées reçues, donc, il est préférable de ne pas utiliser de coupe car elle laisse, avec ses bords évasés, s'évaporer trop vite les arômes.

Ne pas utiliser de produit pour nettoyer les verres à champagne

Il est vivement conseillé de ne pas utiliser de liquide vaisselle mais simplement de l'eau chaude, pour laver les verres à champagne. Car les résidus de produit ne permettent pas au champagne de mousser correctement.

Un verre à moitié plein

C'est une chose que peu de personnes mettent en application : le champagne doit en réalité être servi jusqu'à la moitié du verre, et ce afin de laisser suffisamment d'espace aux arômes.

10 champagnes incontournables

R Ruinart brut, 39,80 euros.

Chardonnay à 40 %, Pinot noir à 50 à 55 %.

Champagne brut Réserve Billecart-Salmon, 38,70 euros.

Assemblage de Pinot noir, Chardonnay et Pinot Meunier.

Champagne Ayala blanc de blancs, 44 euros.

Notes d'agrumes et de fleurs blanches.

Champagne Collet brut, 25,95 euros.

Vin de champagne discret et aux fines bulles.

Champagne Ayala brut majeur, 25 euros.

Un champagne facile à trouver qui plaira aux amateurs de petites bulles et de vin assez sec. Idéal pour l'apéritif.

Champagne Deutz brut classic Deutz, 34,95 euros.

Un champagne d'une grande finesse ayant profité d'un long mûrissement sur lies. À noter entre autres des arômes discrets d'aubépine et de fleur blanche.

Piper-Heidsieck brut, 30 euros.

Champagne par excellence du Festival de Cannes et des stars, c'est un grand classique.

Champagne brut cordon rouge Mumm, 30 euros.

Champagne brut royal Pommery, 34 euros.

Un vin de champagne harmonieux qui ne fatigue jamais le palais.

Champagne brut Nicolas Feuillatte réserve, 22,13 euros.

Selon les spécialistes, il s'agit d'un des meilleurs rapport qualité-prix, toutes marques confondues. Chardonnay pour la finesse, pinot noir pour la structure et pinot meunier pour le fruité : un must.

À noter que l'ensemble de ces champagnes se trouvent facilement 5 à 12 euros moins cher pendant les périodes de fêtes.

Sources : UFC-Que Choisir, maisons-champagne