13 aliments qu'il vaut (vraiment) mieux acheter bio

Article mis à jour le 

Vous vous imaginiez que le mouvement pour l'alimentation biologique n'était qu'une mode datant au mieux d'une vingtaine d'années ? Détrompez-vous, ce concept est en fait nettement plus ancien : avant la seconde Guerre mondiale, déjà, nous mangions tous des fruits et légumes bio, et ce pour la simple et bonne raison que les récoltes étaient par essence biologiques. Malheureusement, ce n'est plus le cas aujourd'hui, alors que les effets des pesticides sur la santé peuvent s'avérer graves. Pour prendre soin de vous, certains aliments doivent pourtant être consommés bio.

L'utilisation des pesticides (insecticides, fongicides et herbicides) date environ des années 70. Tant et si bien que ces derniers – c'est dorénavant la règle d'or – sont présents en masse sous forme de résidus dans une bonne partie de nos aliments. Or, des études récentes montrent qu'ils sont responsables de cancers, et présentent d'autre part un danger pour la fertilité masculine et le développement du fœtus.

D'après l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA), qui passe au crible tous les ans quelque 70 000 aliments pour établir leur teneur en résidus de pesticides, pas moins de 338 pesticides différents sont présents dans les légumes, 319 dans les fruits, 93 dans les céréales et 34 dans les produits animaux.

Quels sont les légumes les moins touchés ?

Toutefois, certains fruits et légumes sont plus ou moins touchés que d'autres. On compte ainsi parmi les mieux lotis : les échalotes, les oignons et l'ail (13,6 % d'échantillons contaminés), les épinards (24,5 %), les asperges et poireaux (24,6 %) ou encore les légumes racines comme les pommes de terre et les radis (26 %).

À noter, comme le soulignent les spécialistes, que la majorité des pesticides et insecticides sont utilisés à l'extérieur par pulvérisation, raison pour laquelle les végétaux qui poussent sous terre sont moins contaminés. Mais tous les végétaux ne poussent pas dans la terre, ce qui fait que certains présentent des risques non négligeables en matière de santé. Pour cette raison, il est donc recommandé de manger le plus bio possible.

Rappelons que le taux de pesticides de l'agriculture biologique est dix fois inférieur à celui de l'agriculture classique. Et si la peau des fruits et légumes est l'endroit où l'on retrouve le plus d'antioxydants et de vitamines, c'est aussi là où se concentrent les pesticides. En somme, il est donc préférable de consommer la peau des fruits à condition que ces derniers soient bio.

Voici 13 aliments que vous devriez à l'avenir manger bio.

Les concombres et courgettes

D'après l'EFSA, près de 40 % des concombres et courgettes, pulvérisés par l'extérieur, sont contaminés. Néanmoins, le simple fait de bien les éplucher permet de se débarrasser de la plus grosse partie des pesticides.

Les légumes secs, en particulier les pois, les haricots et les lentilles

40 % d'entre eux sont touchés.

Les fruits à noyau

Méfiance, car pas moins de 54,8 % des fruits à noyau sont porteurs de résidus de pesticides. C'est entre autres le cas des avocats, des pêches ou encore des prunes. Ce taux important s'explique notamment par le fait que les fruits à noyau sont fortement attaqués par les insectes.

Les fruits à pépins, en particulier les pommes et les poires

Pommes et poires étant fortement appréciés par les vers et toutes sortes d'insectes, elles sont particulièrement touchées par les pesticides, avec 65,2 % d'échantillons contaminés. À noter qu'il en est de même pour la plupart des autres fruits à pépins.

Les poivrons

Même combat pour les poivrons, qui pour éviter l'assaut des insectes, recourent à de très nombreux pesticides (66 %). Ex-æquo avec…

La salade

À l'échelle de la planète, la salade est le végétal le plus touché par les pesticides.

La fraise

Cultivée sous serre au même titre que la salade, la fraise est contaminée dans 71,3 % des cas.

Les agrumes

Citrons et oranges sont porteurs, dans 75 % des cas, de pesticides.

Les framboises

75,9 % d'entre elles sont touchées.

Les raisins

Bien que 73,8 % des raisins soient contaminés à l'échelle mondiale, le score serait de 81 % dans l'Hexagone. Pas moins de 26 pesticides différents sont utilisés pour son développement. Problème : il n'est dans ce cas pas possible de retirer la peau pour les éviter.

Mais aussi…

L'USDA (le département de l'agriculture des États-Unis) invite les consommateurs à se méfier de la viande de bœuf, du lait et du chou frisé.

Mais attention : mieux vaut un fruit ou un légume non bio que rien du tout

Vous n'avez pas les moyens pour acheter des produits bio ? Sachez que le Environmental Working Group, une association à but non lucratif, a mis en place pour vous une liste de produits baptisé "Clean 15". Celle-ci comprend les options les plus sûres, à la fois pour votre budget et votre santé. Parmi ces aliments : les champignons, l'ananas, l'avocat, l'asperge ou encore les patates douces.

Quoi qu'il en soit, même si vous ne pouvez pas encore vous permettre de passer au biologique, le principal est de consommer de nombreux fruits et légumes, et ce en parallèle d'un régime équilibré.

Sources : EFSA, HuffPost, USDA, NCBI, drweil