13 choses terrifiantes à ne surtout pas connaître lorsqu'on a peur en avion

Article mis à jour le 

Un utilisateur du site web communautaire Reddit a demandé à des professionnels de l'aviation de lui raconter des choses qui se passent de temps à autre durant un vol, mais que les passagers ignorent pour la plupart. Résultat : hôtesses de l'air, pilotes, ingénieurs et passagers réguliers ont livré leurs secrets. Et une chose est sûre, ces derniers ne devraient pas ravir les phobiques de l'avion…

Décidément, c'est sur Reddit que l'on déniche les détails les plus croustillants des coulisses de notre quotidien. Cette fois, il ne sera pas question des produits répugnants contenus dans nos hamburgers, mais des pratiques les plus étonnantes, effrayantes ou dégoutantes de mise dans les avions de ligne. Après ça, il y a de fortes chances que vous ne considériez plus les voyages dans les airs sous le même angle…

L'air que l'on respire est celui du moteur…

Saviez-vous que l'air que vous respirez dans l'avion est en fait l'air comprimé et recyclé des moteurs ? Entre 25 et 50 % de cet air est utilisé dans la cabine, mais le reste est destiné aux passagers. L'évacuation de cet air se fait via un petit trou placé à l'arrière du fuselage, selon @virgadays.

Il est possible d'ouvrir les toilettes par l'extérieur

Ouvrir les toilettes d'un avion est un jeu d'enfant par l'extérieur, selon @threeway. Dans la plupart des cas, le mécanisme en question est dissimulé derrière le badge "Interdit de fumer", dans la porte. Il suffit de le retirer pour accéder au verrou et l'ouvrir.

Vous pensez que l'on baisse la lumière pour vous détendre ? Erreur : c'est pour préparer l'évacuation !

Comme l'explique @bonestamp, lorsqu'un avion doit atterrir de nuit et que l'équipage baisse la lumière, c'est en réalité pour mieux préparer une évacuation. Pourquoi ? Parce que les passagers seraient de cette façon déjà préparés à l'obscurité et seraient plus à même de s'orienter pour quitter l'avion.

Le commandant a une autorité quasi illimitée pendant le vol

Comme le souligne @virgadays, le commandant a presque tous les droits une fois les portes de l'avion fermées. Celui-ci peut alors arrêter quelqu'un, lui infliger des amendes, voire même "donner l'extrême onction à un passager mourant".

Couvertures et oreillers ne sont pas nettoyés, et les tablettes sont couvertes d'excréments

D'après @melhow44, il y a de fortes chances pour que votre tablette comporte des traces d'excréments. La raison est simple : il y a plus souvent des couches de bébé étalées sur ces tablettes que de la nourriture. Or, l'hôtesse de l'air indique n'avoir jamais vu qui que ce soit nettoyer ou désinfecter ces dernières. Mieux vaut donc éviter d'y faire tomber une cacahuète. De même, les couvertures et les oreillers seraient systématiquement remis sous plastique entre chaque vol, et ce sans lavage.

Les pilotes s'endorment régulièrement au cours d'un vol

À peu près 43 à 54 % des pilotes questionnés au Royaume-Uni, en Suède et en Norvège admettent s'être déjà endormis au cours d'un vol (@wrestlingisgood).

À quoi servent les poignées proches de la porte, à l'intérieur ?

Dans un avion, raconte George Hobica, expert aérien, il y a des poignées situées près de la porte, à l'intérieur. Ces dernières servent en réalité à garantir que le personnel ne soit pas emporté par les passagers en panique, en cas d'évacuation d'urgence. Il n'est en effet pas rare que les passagers bousculent ou fassent même tomber dans le toboggan les membres du personnel.

Il est possible de demander à changer de classe après le décollage

Les passagers ont la possibilité de demander à aller en classe affaires ou en première classe après la fermeture des portes. Mais comme le met en évidence un membre d'équipage anonyme, il est néanmoins très rare d'arriver à ses fins, tout simplement parce que l'équipage doit alors écrire un rapport et expliquer le pourquoi du changement. D'ailleurs, le membre d'équipage explique que les personnes bien habillées, sympathiques, enceintes, de grande taille ou le tout en même temps ont plus de chances d'y parvenir.

Une fois que les masques tombent, il ne reste (à peu près) que 15 minutes d'oxygène

D'après @jezalenko, vous ne disposez que de quinze minutes d'oxygène à partir du moment où les masques tombent. Toutefois, ce laps de temps serait nettement suffisant pour permettre au pilote d'atteindre une altitude où il est possible de respirer facilement.

Les hôtesses mettent du temps à servir le dîner ? C'est parce qu'elles attendent que les passagers tombent de sommeil

Un membre d'équipage anonyme admet qu'il n'est pas rare que le personnel de bord ralentisse la cadence de façon à ce que les passagers s'endorment et qu'il y ait ainsi moins de choses à faire.

Pas sûr que les hôtesses de l'air respectent les règles au sujet des téléphones portables…

@dora_de_destroya raconte que sa sœur est hôtesse de l'air et qu'elle lui a dit qu'une fois avoir demandé à l'ensemble des passagers d'éteindre leurs appareils électroniques, avant de se diriger à l'arrière pour envoyer des SMS.

Les pilotes ont chacun un repas spécifique pour éviter qu'ils ne soient tous les deux malades

Qui dit deux pilotes, dit deux repas distincts, indique @wrestlingisgood. C'est une procédure de sécurité de base pour éviter que les deux pilotes consomment tous deux de la nourriture avariée, par exemple.

Mieux vaut ne surtout pas rentrer en contact avec l'eau de l'avion…

@gruntman explique qu'il est préférable de ne surtout pas boire l'eau dans l'avion, à l'exception de l'eau en bouteille. Pourquoi ? Parce que la bouche d'évacuation de l'eau des toilettes serait vraiment très proche de l'endroit où l'on remplit la cuve d'eau potable. D'ailleurs, ces opérations seraient souvent réalisées par une seule et même personne…

Reste que toutes ces anecdotes, même s'il n'est pas impossible qu'elles soient valables dans nombre de compagnies, ne doivent pas pour autant être généralisées. Pas sûr cependant que cela suffise à rassurer les plus sensibles aux voyages en avion.

Sources : Reddit, huffpost, viral quake, jewsnews