En 2014, 8 millions de Français en situation de précarité énergétique

Article mis à jour le 

Un français sur cinq rencontre des difficultés pour s’éclairer ou encore se chauffer. C’est en tout cas ce que met en évidence une étude de l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE). Pour cette raison, il recommande un renforcement des aides grâce à un chèque énergie.

La situation atone du budget des Français concerne l’ensemble des postes de dépenses. Résultat, au moins 11 millions de personnes, autrement dit le cinquième de la population française, ont du mal à se chauffer ou s’éclairer. Ce constat, c’est celui que vient d’effectuer l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), qui souligne que 4  millions de foyers, à savoir 8 millions de personnes, sont en ce moment en situation de précarité énergétique. Ces dernières dépenseraient ainsi en énergie plus de 10 % de leurs revenus, uniquement pour leur logement.

L’ONPE souhaite la mise en place d’un chèque énergie

Compte tenu de cet état de fait, l’ONPE veut le lancement d’un chèque énergie applicable pour l’ensemble des énergies, et ce quel que soit le type de chauffage. Rappelons qu’aujourd’hui, les tarifs sociaux ne concernent en effet que l’électricité et le gaz. Ce nouveau système ainsi que son financement font actuellement l’objet d’un débat en marge du projet de loi sur la transition énergétique, étudié à l’Assemblé nationale.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), par la voix de son président Bruno Léchevin, estime que le plus urgent est de venir en aide aux plus démunis en leur permettant de payer leurs factures. Et d’ajouter que l’impayé risque pour beaucoup d’entraîner la coupure.

Sources : onpe, rtl, ademe