23 ans, l'âge idéal pour avoir son premier enfant

Article mis à jour le 

À l'heure où les Européens ont leur premier enfant toujours plus tard, quel est l'âge idéal recommandé par la science pour une première mise au monde ?
À l'heure où les Européens ont leur premier enfant toujours plus tard, quel est l'âge idéal recommandé par la science pour une première mise au monde ?

Que l'on souhaite une petite ou une grande famille, l'âge parfait pour son premier enfant serait de 23 ans. Cette constatation résulte d'une recherche menée par des universitaires de Rotterdam. Il serait ainsi préférable d'avoir des enfants assez tôt pour éviter les fécondations in vitro.

Pour réaliser leur étude, les chercheurs néerlandais se sont basés sur les statistiques de la fertilité. Les analyses ont porté sur 58 000 femmes afin de déterminer la manière dont la fécondité diminue avec l'âge.

 

Si vous voulez deux enfants, commencez avant 27 ans

Dans le détail, les scientifiques affirment qu'une femme a 90% de chance d'avoir trois enfants sans la fécondation in vitro si elle accouche de son premier enfant à 23 ans. Et que ses chances diminuent de 50% si elle a 35 ans. Pour celles qui souhaitent avoir deux enfants, il est préférable de commencer à 27 ans, tandis que 32 ans est l'âge limite recommandé pour concevoir un enfant unique. À 40 ans, il est toujours possible d'enfanter, mais les chances baissent de 50%. L'étude précise que la fécondation in vitro permet de retarder l'âge idéal de la conception.

En moyenne, les Européennes accouchent de leur premier enfant à 29 ans. Pour la France, l'âge moyen est de 28 ans, selon les informations Eurostat 2013. En Suisse, en Espagne et en Italie, les femmes conçoivent leur premier enfant vers 30 ans, contre 29 pour les Irlandaises, les Néerlandaises et les Suédoises.

Il faut savoir que les femmes voient leur taux de fertilité diminuer à 30 ans, cette baisse étant encore plus marquée à 35 ans, selon le professeur d'andrologie de l'Université de Sheffield, Allan Pacey.

 

Sources : sciencesetavenir, lci