24ème semaine de la presse et des médias dans les écoles

Article mis à jour le 

Comme chaque début de printemps depuis 24 ans, les écoles accueillent la semaine de la presse. De la maternelle aux classes préparatoires, cet événement mis en place par le Ministère de l'Education Nationale a pour but de sensibiliser la jeunesse au rôle que jouent les médias dans la vie de tous les jours.

A quoi sert un média ? Comment doit-on le comprendre ? Des questions auxquelles la semaine de la presse va répondre auprès du jeune public.  Cette initiative du Ministère de l'Education Nationale a pour but :

- une meilleure compréhension du fonctionnement d'un média ;

- d'aider les jeunes à forger leur propre point de vue ;

- d'éveiller leur curiosité pour l'actualité et leur sens de la citoyenneté.

C'est ensuite aux enseignants d'établir des ateliers dans leurs cours. Ainsi revues de presse, ateliers d’écriture et conférences de rédaction se mêleront à l’emploi du temps des écoliers.

Une initiative soutenue

En plus des ressources  du CLEMI (Centre  de  Liaison de l'Enseignement  et des Médias d'Information) proposés aux enseignants, la semaine de la presse dans les écoles bénéficie de partenaires extérieures. Ainsi, La Poste et les éditeurs d'information garantissent la parution de journaux dans les écoles : plus d'un million de journaux sont acheminés gratuitement dans les établissements scolaires.

Plus de 1900 médias de tout support participent à cette semaine.  Entre autre,  tout au long de la semaine France Info  a installé un studio dans un lycée du 93, pour permettre aux lycéens de débattre derrière un micro autour de différents sujet sur le rapport entre les jeunes et les médias.   

Des images pour informer

Cette année le thème à l’honneur sont les images. Présentes dans tous les supports médiatiques : radio, télévision, journaux. Elles constituent une place importante et  exercent un pouvoir  selon leurs usages. Un thème qui va permettre aux élèves d'avoir une approche différente des médias et peut-être  d'éveiller de nouvelles vocations.

Sources : Education.gouv ; Francetvinfo