3 façons de savoir comment les autres vous perçoivent sur Internet

Article mis à jour le 

Afin de mieux contrôler ce que les internautes voient, disent ou savent de nous sur le web, il est de bon ton de surveiller de quelle manière sont utilisées nos données personnelles. Et si nécessaire de passer à l'attaque…

Il suffit de quelques photos gênantes éparpillées ici ou là, de commentaires laissés sur des sites que nous n'assumons plus, ou encore de blagues de mauvais goût remontant à des années pour ruiner l'image que l'on renvoie sur Internet. Mais au fait, comment faire pour savoir comment les autres nous perçoivent sur le web ?

Commencez par effectuer une recherche… sur les moteurs de recherche

Google, Bing, Yahoo… réalisez une requête en entrant votre prénom et nom, puis consultez les résultats des quatre premières pages. Statistiquement, il y a peu de chances pour qu'un internaute aille plus loin. De façon à limiter la recherche à votre nom précisément, n'oubliez pas de l'entourer à l'aide guillemets de la façon suivante : "Thom Yorke" (ou "Yorke Thom"). Si vous êtes sur Google, pensez aussi à cliquer sur l'onglet "Actualité" pour afficher les pages récentes, et "Discussions" pour retrouver les sites et forums où vous êtes intervenus sans pseudonyme. Enfin, si vous ne souhaitez ne jamais rater quoi que ce soit vous concernant, vous pouvez créer une alerte Google à votre nom.

Puis, prenez la température de votre "identité numérique"

Pour vous assurer de l'état de votre "identité numérique", allez jeter un œil sur les sites Yatedo.fr ou YouSeeMii. En pratique, le fait d'y entrer votre nom et votre prénom va permettre au site de "scanner" des annuaires et des réseaux sociaux. Pages Blanches, Pinterest, Twitter, Klout, Google, Facebook, Viadeo… les plateformes analysées ne manquent pas. En outre, le site regroupe les photos relatives à votre nom se trouvant dans le domaine public, de même que les liens vers les pages Web vous concernant – il peut évidemment s'agir d'un homonyme. Pour finir, vous pouvez également tester votre e-reputation par le biais de Facebook.

Surveillez les éléments publics et supprimez-les si besoin

Si vous le pouvez, effacez les pages vous concernant que vous ne voulez plus voir figurer dans les résultats de recherche. Par exemple, supprimez cette fameuse vieille page située sur un réseau social du milieu des années 2000 aujourd'hui tombé dans l'oubli. L'occasion d'enterrer, une bonne fois pour toutes, vos blogs d'ado un peu gênant – à condition cependant que vous vous souveniez de votre mot de passe. À noter que le site internet Just Delete Me peut à ce titre s'avérer d'une aide précieuse.

Vous ne remettez pas la main sur vos identifiants ? Dans ce cas, vous pouvez recourir au service client mais il va vous falloir vous armer de patience. Dans le pire des cas, vous pouvez faire appel à la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés), qui offre la possibilité de déposer une plainte en ligne lorsque toute suppression des données personnelles sur le web est impossible.

Sources : metronews, ereputation, cnil