38 % des Français ne se lavent pas les mains en sortant des toilettes

Article mis à jour le 

Le lavage des mains n'est pas automatique pour tout le monde
Le lavage des mains n'est pas automatique pour tout le monde

Une enquête Win Gallup International révèle que si les Saoudiens sont ceux se lavant le plus systématiquement les mains au sortir des toilettes, c’est l’inverse pour les Chinois. Quant aux Français, en 50e position, 62 % d’entre eux (seulement) affirment se laver les mains automatiquement dans pareil cas de figure.

Selon une enquête réalisée par Win Gallup International, la France se positionne à la 50e place des 63 pays sondés au sujet de leur habitude à se laver ou non les mains en sortant des toilettes. Dans le détail, pas moins de 38 % des Français indiquent ainsi ne pas procéder de la sorte systématiquement. À l’inverse, l’Arabie Saoudite (97 %), la Bosnie (96 %), ou encore l’Algérie, le Liban et la Turquie (94 %) s’avèrent irréprochables ou presque en la matière.

Comme le rappelle Erwan Lestrohan, directeur d’études chez BVA Opinion (du réseau Win), le fait de se laver les mains au sortir des toilettes est fortement recommandé. Faut-il rappeler qu’il s’agit là d’un facteur d’hygiène déterminant et que cette habitude renforce la résistance aux maladies, et par extension l'espérance de vie.

 

Quid des plus mauvais élèves ?

Outre la France, les pays les plus bas dans le classement sont l’Espagne (52e), la Belgique (53e), l’Italie (57e), les Pays-Bas (60e) ou encore le Japon (62e). À noter que les observateurs notent cependant que parce que les conditions d’hygiène y sont dans l’ensemble meilleures, les habitants sont moins vigilants.

Pour rappel, se laver les mains après s’être rendu aux toilettes, s’être mouché, avoir changé une couche ou avoir éternué, mais également avant et après avoir mangé ou touché de la nourriture, limite considérablement les infections. Cela permet notamment de contourner plus aisément la grippe, le rhume, les gastro-entérites virales et les bronchites. À ce titre, l’OMS considère le lavage des mains comme l’un des fondamentaux pour limiter les transmissions infectieuses.

 

Sources : wingia, 20minutes