4 idées pour préserver son couple (du naufrage)

Article mis à jour le 

La vie de couple serait devenue un véritable parcours du combattant si l'on en croit le nombre de livres, d'articles, de forums ou encore de sites internet qui lui sont consacrés. Fragile, peu sûr, éphémère voire même jetable, le couple serait malade. Résultat : quand ça ne va plus, direction la poubelle. Pourtant, chose étrange, le couple n'a paradoxalement jamais été aussi investi. Et alors que le monde ne tourne plus rond, que la crise économique bat son plein et que la vie professionnelle est source d'angoisse, le couple fait office de refuge. Mais encore faut-il toutefois savoir faire face aux tracas du quotidien. Pour vous aider à y parvenir, voici quelques conseils.

Non, le couple n'est pas comme un kleenex

Un couple, c'est aujourd'hui un peu comme un appareil vendu en kit. Quand ça ne va plus, il n'y a plus qu'à le démonter et à s'en débarrasser. C'est en tout cas l'idée que beaucoup de monde n'hésite pas à mettre en application. Pourtant, à l'heure de la crise économique et du stress au travail, c'est derrière ce même couple que l'on se réfugie. Tant et si bien que l'on a tendance à trop attendre et à trop demander à ce dernier, phénomène qui entraîne alors divorces et ruptures.

Parfois néanmoins, il arrive que la rupture soit incontournable : c'est notamment le cas lorsque le système se durcit, lorsque l'amour vacille et que la vie ensemble n'a plus ni saveur ni sens. Reste qu'avant d'en arriver là, il est préférable de tenter dans un premier temps de comprendre le pourquoi. Pour chaque étape de l'existence d'un couple, il y a des moments importants qui peuvent également être des périodes de doute. Ces derniers peuvent se caractériser par l'engagement dans la vie à deux, le début de la vie professionnelle, l'arrivée des enfants ou encore leur départ.

Or, chacun de ces évènements supposent une redéfinition de la relation, des ajustements ainsi que de nouvelles décisions à prendre en commun. Au-delà de ces étapes classiques de la vie du couple viennent s'ajouter des complications comme les effets pervers de la routine et tout ce qui touche à la vie quotidienne : les discussions se font plus rares, le désir n'est plus le même qu'avant, le travail prend le pas sur la vie privée, les enfants se font (trop) envahissants, réduisant de fait la place du couple. À cela s'ajoutent aussi les habitudes qui énervent, les rixes sans objet, la question du pouvoir, les disputes concernant l'éducation des enfants ou encore les différends avec les familles d'origine ou recomposées.

Bref, la vie en couple n'est certainement pas un long fleuve tranquille. Mais que faire pour que cette dernière ne devienne pas un champ de bataille perpétuel ?

Réapprendre à échanger

Souvent, lorsque quelque chose cloche, les couples pensent avoir le choix entre deux solutions. D'un côté, on opte pour le conflit à répétition où il est par exemple question de poubelles à descendre, de chaussettes qui trainent, et ce au lieu de parler de l'amour qu'on ne fait plus. Dans ce cas, il est important de savoir que le mécanisme activé est particulièrement retors à enrayer. D'autre part, la solution la plus répandue consiste également à ne rien faire et à tout reporter, en espérant que tout va se régler par magie.

Or, évidemment, rien ne va s'arranger de la sorte et les frustrations ressortiront sous la forme de reproches blessants et d'autant plus douloureux. Résultat : le mieux est pour chacune des options de tenter de parler immédiatement de ce qui heurte et tourmente, en veillant bien à opter pour le registre de la demande plutôt que celui de la culpabilisation quelques années plus tard. Une autre bonne idée : convaincre que l'erreur ne vient pas toujours du partenaire. Cela permettra d'aider ce dernier, mais aussi vous-même.

Inutile de tenter de transformer l'autre

Par définition, l'autre est autre, au même titre que nous sommes un autre à ses yeux. Résultat, essayer de le changer à sa guise est un leurre et qui plus est contreproductif. N'oublions pas une chose : chacun dispose d'une histoire, d'un parcours, d'une façon d'exprimer ses sentiments qui lui sont propres. Vous sentez que la fusion si chère à vos yeux des débuts s'est évanouie ? Bonne nouvelle : un couple s'enrichit d'autant plus grâce aux différences de ses membres. Attention néanmoins, certains détails qui ne passent vraiment pas ou plus dans la relation peuvent nécessiter une discussion avec le partenaire, pour lui demander ce qu'il souhaiterait voir changer en nous. Et inversement.

Donner corps au couple

Vous pensez que tout est acquis dans un couple ? Grossière erreur : aucun contrat ne vous préserve des contingences de la vie à deux, de la routine, du temps qui passe ou encore des tentations. Non, l'amour n'est certainement pas une police d'assurance mais un risque. Donc, pour donner corps au couple, vous allez devoir y passer du temps et y consacrer de l'énergie, en restant attentif. Par exemple, veillez à ne pas faire passer votre couple après la vie professionnelle, les enfants, la famille et les beaux parents. Le mieux : harmonisez vos emplois du temps pour des restaurants en tête à tête ou encore des balades romantiques. De même, continuez à prendre soin de vous et pas uniquement lorsque des invités arrivent. Reste que vous n'êtes pas à l'abri d'une baisse de régime s'agissant de séduire votre partenaire, notamment à cause du chômage ou encore de l'arrivée d'un enfant – périodes pendant lesquelles il vous faudra persévérer.

Ne pas demander la lune

Ultime conseil : faites preuve de bienveillance à votre égard, pour votre partenaire et votre couple. Pour ce faire, faites preuve d'humour, de tendresse et devenez pour l'autre un complice. Pourquoi ne pas plutôt aborder les choses qui vont bien, parler de ce qui rend heureux plutôt que lister les accrocs. Inutile de demander l'impossible : le couple idéal n'existe pas, de même que les amants sans défaillance, les parents modèles, et c'est une bonne chose. Car désirer le summum, c'est murer son couple dans l'échec.

 

Sources : carolinekruse, anccef, HuffPost