5 aliments incontournables à mitonner en décembre

Article mis à jour le 

Pour affronter l'hiver, vous allez devoir faire le plein de vitamines. Voici notre sélection des fruits et légumes à mitonner de mois-ci.

Le radis

Rouge, noir et même blanc (on parle alors de daikon), le radis est un de ces légumes à la fois rafraîchissant et piquant à côté duquel vous ne sauriez passer. À l'instar de la majorité des crucifères, il renferme des antioxydants et des composés bioactifs à même de protéger contre un certain nombre de cancers. À noter que ses feuilles sont également comestibles.

Source de vitamine C, le radis, à condition de consommer régulièrement des légumes de la famille des crucifères, peut s'avérer une bonne façon de prévenir le cancer du poumon et pour la femme des ovaires et des reins. Aussi, cette consommation permettrait de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Enfin, du moins chez les femmes âgées, le radis et par extension les crucifères aideraient à ralentir le déclin cognitif.

L'ananas

Offert toute l'année, l'ananas est le fruit tropical par excellence. Riche en manganèse, il renferme de la broméline, connue pour améliorer la circulation sanguine et réduire les risques de maladies cardiovasculaires. En outre, d'après de observations cliniques, cette dernière lutterait contre les cellules cancéreuses en régulant les systèmes immunitaire, inflammatoire et hémostatique. De même, des études ont permis de supposer que la broméline contenue dans l'ananas diminuait le risque d'angine, d'hypertension et d'infarctus coronarien.

Outre sa forte teneur en manganèse, l'ananas est une source importante de vitamine C, et dans une moindre mesure de vitamine B1, B6 et de cuivre.

Le litchi

Grâce à sa teneur en vitamine C semblable à celle d'un agrume, le litchi est un vrai fruit défatiguant. On dit que le fait de consommer des litchis permettraient de lutter contre les maux de tête et de ventre, et ce via des vertus antalgiques. De même, le litchi renferme de la vitamine B3, qui améliorerait la qualité de la peau et entraînerait la réduction du taux de "mauvais" cholestérol (LDL).

La mâche

Aussi appelée "doucette", la mâche est un légume à la saveur délicate. Celle-ci contient beaucoup de bêta-carotène, un antioxydant qui se transforme en vitamine A une fois dans l'organisme. D'ailleurs, celui-ci améliorerait certaines fonctions du système immunitaire, parvenant ainsi à réduire le risque de cancer et de maladie cardiovasculaire. La mâche contient aussi de la chlorophylle.

À noter que ce légume est aussi une bonne source de vitamine C, de fer et dans une moindre mesure de vitamine B6, de cuivre, de manganèse et de potassium.

Le pamplemousse (ou plutôt pomélo)

Non, le fruit que nous avons l'habitude de consommer au petit-déjeuner ou entrée ne s'appelle en réalité pas pamplemousse, mais pomélo. Le vrai pamplemousse est quant à lui surtout cultivé en Thaïlande, au Vietnam, dans le sud de la Chine, en Malaisie et en Indonésie. Plus imposant, sa forme peut parfois rappeler celle d'une poire. Toutefois, le terme pamplemousse reste la plupart du temps utilisé pour désigner le pomélo. Rafraîchissant, ce dernier contient une dose exceptionnelle de vitamine C, mais aussi de composés antioxydants aidant à combattre le cancer ainsi que les maladies cardiovasculaires.

À noter que ce fruit est aussi une source de vitamine A, B5 et de cuivre.

Sources : Pratique.fr, PasseportSanté