5 conseils pour ne plus avoir peur en avion

Article mis à jour le 

La peur en avion
La peur en avion

À l’heure des départs en vacances, de nombreuses personnes angoissent à l’idée de prendre l’avion. Les récents accidents qui ont fait la Une des journaux n’arrangent rien... Pourtant, ce mode de transport est inévitable pour découvrir des destinations lointaines.

Certaines astuces permettent cependant d’aborder les voyages en avion avec sérénité. Il ne faut pas oublier que l’avion reste malgré tout le moyen de transport le plus sûr.

Maîtriser ses émotions

Au moment du décollage, de nombreux voyageurs ont le rythme cardiaque qui s'accélère, les mains moites, et une tendance à transpirer. Ces nombreux signes traduisent une peur qu’il faut s’efforcer de maîtriser. Pour y arriver, Mélanie Bay, experte en thérapies comportementales et cognitives, recommande les exercices de relaxation comme le yoga ou le tai-chi. Les pratiquants apprennent notamment à respirer et à maîtriser leurs émotions.

Partager sa peur

Marie-Claude Dentan, psychologue, conseille aux personnes angoissées de partager leur peur. Si certains passagers n’apprécieront pas, d’autres se sentiront plus forts en essayant de rassurer les anxieux. Les hôtesses et les stewards sont les plus à même de jouer ce rôle de réconfort.

Banaliser le voyage en avion

D’après Mélanie Bay, plus une action est répétée, plus elle devient banale et anodine. Elle conseille alors de se rendre plusieurs fois à l’aéroport avant le jour du départ pour s’y habituer. Ainsi, cette action deviendra une habitude et l’inquiétude se dissipera petit à petit.

S’informer

Le meilleur moyen de vaincre sa peur est de s’informer. En effet, la peur de l’avion résulte le plus souvent de la méconnaissance de son fonctionnement, des trous d’air, des turbulences... Certaines compagnies proposent ainsi des simulateurs de vol aux passagers pour les aider à mieux comprendre ces phénomènes. Il faut également garder en tête que les pilotes ont reçu des formations très poussées avant de prendre les commandes de l’appareil et que ce moyen de transport est le plus sûr. En tant que passager, vous avez une chance sur 3 675 000 de mourir dans un accident d'avion.

Suivre une thérapie

Des séances de thérapies cognitives et comportementales chez un psychologue sont utiles pour les plus anxieux. Selon Mélanie Bay, la thérapie doit être réalisée sur une période plus ou moins longue jusqu’à ce que le patient devienne "son propre thérapeute". Il apprend alors à contrôler ses émotions et ses pensées.

Sources : lefigaro, huffingtonpost, psychologies