5 raisons de consommer des fruits secs, bénéfiques pour la santé

Article mis à jour le 

Quid des vertus des fruits secs pour la santé ?
Quid des vertus des fruits secs pour la santé ?

Les fruits secs constituent une importante source d’oligoéléments. Malgré leur teneur en calories et en matières grasses relativement élevée, ils sont véritablement bénéfiques pour le système cardio-vasculaire. Encore faut-il savoir comment les consommer pour profiter au maximum de leurs vertus !

Autrefois plébiscités par les treize desserts, les fruits secs oléagineux ou fruits à coque ont été malheureusement remplacés, aujourd’hui, par les pâtisseries.

Amandes, noisettes, arachides, pistaches… Ils ne sont plus bons qu’à alimenter les zincs des cafés ainsi que les apéritifs grillés ou salés qui dénaturent leurs valeurs nutritionnelles. Contrairement aux idées reçues en France, les fruits secs ne sont, en aucun cas, des aliments accessoires, trop riches en matières grasses et en sucres. Ils sont compatibles avec n’importe quelle alimentation qui se veut saine et équilibrée. Leurs bienfaits sur la santé, notamment sur le système cardio-vasculaire, sont bien connus. C’est l’une des raisons pour lesquelles les nutritionnistes américains conseillent vivement de les intégrer, en quantité raisonnable dans le menu quotidien.

 

Ils sont riches en calories

Les fruits secs ont un fort potentiel nutritionnel et énergétique. Ils sont constitués quasiment aux 2/3 de matières grasses et apportent en moyenne 6 kcal/g. La consommation modérée d’amandes, cacahuètes, noisettes, noix ou d’autres fruits oléagineux (une poignée par jour) ne fait courir aucun risque de prise de poids.

Ils sont riches en acides gras de type oméga 9 ainsi qu’en acides gras polyinsaturés de type oméga 3 et oméga 6. Ils ne contiennent que très peu d’acides gras saturés, dangereux pour le système cardio-vasculaire quand ils sont en excès. Ainsi, une portion de 28 g d’amandes contient 13 g de graisses insaturées pour 1 g de graisses saturées.

 

Ils sont riches en minéraux et en fibres

La vitamine C n’est pas le point fort des fruits secs. Mais, ils contiennent des vitamines A, B et E en quantité, reconnues pour leurs propriétés antioxydantes, leur pouvoir stimulant sur l’immunité, le système nerveux, la régulation hormonale, etc. Les oligo-éléments représentent ainsi jusqu’à 2 % du poids de l’amande. Les fruits secs améliorent la régulation de la pression artérielle grâce au potassium qu’ils contiennent. Ils peuvent aussi constituer une alternative aux produits laitiers du fait de leur forte concentration en calcium.

Les fruits oléagineux possèdent également une grande quantité de fibres alimentaires qui sont importantes pour la digestion. Elles régulent l’absorption de nutriments et le taux sanguin de cholestérol, tout en stabilisant la glycémie.

 

Comment les consommer ?

Il est préférable de les manger entiers, avec la pellicule brune. En effet, cette fine enveloppe contient la majeure partie de leurs nutriments et fibres. Cependant, cette membrane peut causer quelques problèmes aux intestins délicats. Il est conseillé de bien les mâcher pour optimiser leur digestion. Lorsqu’ils sont transformés en poudre ou en huile, les fruits secs ne conservent habituellement que leur profil lipidique.

 

Éviter les préparations grillées, trop salées et allergènes

La consommation de sel n’est pas recommandée aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ou de rétention d’eau. De même, les préparations torréfiées ou grillées exigeant de chauffer les fruits à plus de 100 °C sont à limiter. Elles entraînent une réaction chimique (réaction de Maillard) potentiellement cancérogène qui augmenterait le pouvoir allergique des fruits à coque.

 

Sources : sciencesetavenir, bioalaune