6 bonnes adresses pour trouver une nounou d'enfer pour le réveillon

Article mis à jour le 

Pas toujours facile de dénicher une nounou de confiance pour lui confier vos enfants le jour de l'an. Toutefois, à condition de connaître les bonnes adresses, ce casse-tête peut devenir un jeu d'enfant…

Cette année, vous n'envisagez même pas une seule seconde manquer la fête du jour de l'an, dont vous avez grand besoin pour clôturer sur une bonne note une année un peu tristounette. Depuis quelques années, les acteurs de la garde d'enfants voient les demandes augmenter à une vitesse folle. Ce qui amène une bonne partie d'entre eux à proposer des forfaits sur mesure à l'occasion de cette nuit pas comme les autres. Une bonne façon de ne pas être obligé de rester à la maison ou encore d'amener ses enfants et de devoir rentrer avant les douze coups de minuit.

Sur le site Yoopies, par exemple, il suffit de cocher l'option de recherche "disponible le 31 décembre" pour obtenir des candidats disponibles le soir du réveillon. Pour l'heure, près de 11 000 baby-sitters (contre 1 650 l'an passé) ont d'ores et déjà fait savoir qu'ils étaient disponibles ce jour là. Pour vous permettre de faire votre choix, la plateforme met en avant leurs expériences, leur photo, leurs tarifs mais aussi les avis des autres parents. Un mail et un numéro de téléphone sont par ailleurs disponibles. Aucune commission n'est prélevée par Yoopies, et les candidats fixent librement leurs prix.

SOS kid O2, une appli pour trouver sa baby-sitter

Pour sa part, l'agence OD2, qui concerne plus de 5 000 communes réparties en France, donne une réponse dans l'heure suivant votre coup de téléphone : le numéro est le 02 43 72 02 02. À noter que cette dernière propose une application gratuite, SOS kid O2, disponible sur iPhone et Android. Il est néanmoins préférable que vous vous y preniez environ trois jours à l'avance. Attention : les prix ne sont pas identiques d'un département à l'autre.

De son côté, Babychou se différencie de la concurrence grâce à sa charte. Les maîtres mots de celle-ci : ponctualité, interdiction de fumer, instructions spécifiques des parents concernant l'ordinateur et la télévision, compte-rendu de la garde, etc. Une bonne chose, si votre budget est extensible : cette agence propose un forfait "Nuit" (180 euros en province et 200 euros à Paris) d'une durée de 12 heures, entre 18h et 09h. Pour un budget un peu plus serré, un forfait "Soirée" (100 euros en province et 120 euros à Paris) d'une durée de 4 heures est applicable entre 18 heures et 2 heures du matin.

Quid de la garde groupée ?

Nombre de parents soucieux de laisser leurs enfants entre de bonnes mains veulent aussi maîtriser leur budget. Dans cette optique, la garde groupée de Babychou est un bon plan : une baby-sitter peut ainsi garder un maximum de 5 enfants de différentes familles pour un tarif très avantageux. Une bonne façon aussi pour les bambins de passer une soirée entre copains. Ainsi, le forfait "soirée" garde groupée partageable entre familles coûte 100 euros en province et 120 euros à Paris.

Autre alternative : les agences de proximité

Kidizen concerne par exemple un territoire réparti entre Paris et sa proche banlieue. Le forfait de 10 heures revient à 120 euros (100 euros pour la baby-sitter et 20 euros pour l'agence). Mais mieux vaut réserver avant le 24 décembre pour avoir des chances de trouver la perle rare.

Nettement plus cher, Baby Prestige, valable seulement à Paris et la Côte d'Azur, s'adresse aux plus fortunés. Un service de permanence est assuré 24h/24 et 7 jours sur 7. Une nounou peut ainsi grâce à ce système être dénichée au dernier moment, et ce même le jour même. Mais un tel service a un prix : 59 euros de l'heure TTC.

Pour les personnes vivant à Lyon, enfin, l'agence Les enfants d'abord offre une formule spéciale "Nuit du 31" à 165 euros, quelle que soit la durée de la garde. Pour 35 euros de plus (200 euros le forfait), la formule "Fêtards" permet quant à elle aux parents de faire la grasse matinée en rentrant au plus tard à midi le lendemain. Résultat : pour faire la fête le 31, quand on a des enfants, et se lever de bon pied le 1er janvier, encore faut-il y mettre le prix…

Sources : Yoopies, OD2, Babychou, Kidizen, Baby Prestige, lesenfantsdabord, Metronews, Pratique.fr