6 choses que vous ignoriez (ou pas) sur les chats

Article mis à jour le 

Comment passer à côté des chats sans s’exclamer et tomber sous le charme de leurs yeux attendrissants, leur pelage doux et de leurs airs innocents ? Vénéré du temps de l’Egypte antique, chassés dans l’Europe chrétienne, les chats sont désormais partout : sur nos écrans d’ordinateurs, dans nos cinémas, et même dans nos cafés… Pour célébrer la journée internationale du chat qui se déroule aujourd’hui, voici quelques faits méconnus - ou pas - sur les talents cachés de nos matous.

Les chats contrôlent internet

Tout le monde s’accordera à dire que le premier allié du félin est bien sûr l’internet : c’est sur la toile que le félin se fait remarquer et gagne le cœur et l’adhésion d’un grand nombre d’internautes.

Si le chat fait autant d’émules, c’est tout particulièrement grâce aux LOLcat (contraction de "lol" - laughting out loud - et de "cat" - chat -). Si vous avez échappé à ces illustrations de chats complétés d’une phrase humoristique - généralement en anglais approximatif pour accentuer le côté rocambolesque -, c’est soit parce que vous n’allez pas sur la Toile, soit que vous n’avez tout simplement pas de connexion internet.

Le concept s’est surtout popularisé grâce au site internet du même nom, LOLcats.com. Créé en 2005, le site propose de compiler toutes les photos des internautes mais également les vidéos les plus hilarantes. Pourtant, il est bon de noter que les LOLCats existaient déjà bien avant que les ordinateurs existent, et ce dès le 19ème siècle. Pour preuve, Harry Pointer, un photographe britannique prenait déjà des clichés mettant en scène les animaux dans des situations abracadabrantesques.

Mais le plus intéressant, en plus des images LOLcats, sont les vidéos des félins. Voir en scène les frasques des chats plait en effet à un grand nombre d’internautes. Pour preuve, en regardant dans les charts Youtube concernant la rubrique animale, on constate que sur les 29 vidéos les plus populaires depuis le lancement de la plateforme, pas moins de 11 vidéos concernent les félins contre 3 pour les chiens, leurs principaux rivaux. La recette est la même que pour les illustrations : du drôle, du mignon et des mises en scènes atypiques.

Le succès est tel que l’an passé, un festival mondial de vidéos LOLcat a eu lieu en août, à Minneapolis aux États Unis. Le vainqueur de ce grand concours, élu par les internautes, était d’ailleurs un chat français : Henri 2, Paw de Deux.

Expliquer l’engouement pour les chats sur la Toile n’est pas facile. car ces derniers ne sont pas les seuls animaux mignons et drôles du web. Difficile, donc, de comprendre l’effervescence des internautes autour des félins. Mais c’est certainement leur particularité à mimer nos habitudes humaines et l’effet boule de neige des réseaux sociaux qui leur ont permis de devenir les rois du web.

Le chat est le meilleur ami de la procrastination

La particularité des chats est leur côté envahissant, et ce, jusque dans vos recherches - pourtant sérieuses - sur internet. Qu’importe le sujet de votre recherche en effet, il est presque impossible de ne pas être confronté à un moment ou un autre à ces innombrables photos et vidéos. Tant et si bien qu'il est parfois même difficile de ne pas céder quelques instants à la contemplation.

En conséquence, on passe parfois beaucoup de temps, sans forcément s’en apercevoir, devant des vidéos ou images de félins.

Leur pouvoir sur le web rend donc l’attrait des chats redoutable. Mais les internautes ne manquent pas de créativité et n’hésitent pas à utiliser le matou sous plusieurs formes. Ainsi plusieurs vidéos célèbres comme le Nyan Cat, un chat pixellisé en forme de tartine sur fond de musique enfantine - ô combien agaçante - vole sans s’arrêter. En soit, la vidéo n’apporte strictement rien, mais il n'empêche qu'elle a connu un grand buzz, avec plus de 100 millions de vues sur Youtube.

Enfin, dernière arme des chats, le site procratinator, qui ne pouvait pas mieux porter son nom, utilise une formule simple mais imparable. Il s'agit d'un générateur aléatoire de vidéos mettant en scène des chats dans des situations atypiques sous une musique appropriée. Résultat : on se retrouve hypnotisé devant son écran, à regarder des chats danser sur le fameux Gangnam Style du coréen Psy, ou encore à jouer avec un ventilateur avec Wind of Change de Scorpions en fond sonore. Sans même savoir pourquoi, on clique toujours sur "show me another cat" histoire de découvrir de nouvelles situations et voir jusqu’où les créateurs sont allés. Et ce n’est pas le choix qui manque.

Attention : ce site est purement déconseillé si vous souhaitez travailler. Vous risquez effectivement à terme de vous faire happer par les facéties de chats des heures durant.

Les chats sont d’excellents compagnons dans la vie

Si beaucoup sont d’avis que le chien est le meilleur ami de l’homme, le chat, s’il ne l’est pas, est en tout cas une compagnie bénéfique pour l’homme.

Sachez que ces ronronnements ont des vertus thérapeutiques qui apaisent l’un des plus grands maux du siècle : le stress. La ronron-thérapie semble si efficace que des bars à chats apparaissent un peu partout dans le monde. En France, le premier "café à chat" ouvrira dans la capitale dès septembre, ce qui permettra à un grand nombre d’amoureux des félins de profiter du calme et de la tendresse de ces ravissantes boules de poils autour d’un thé ou d’un café.

Les chats ne font pas que dormir

Si la coutume est de dire que la vie de matou serait idéale juste parce qu’il passe la moitié de la journée à dormir, c’est se tromper. D’une part, bien qu’ils dorment beaucoup, il suffit de voir la vie exaltante de ces animaux pour s’en rendre compte. Une petite visite dans vos vidéos internet vous montrera que la vie d’un chat est loin de tout repos. En plus de jouer à 1,2,3 soleil, de voler, danser et de plonger dans les cartons comme Maru le chat, l’une des vidéos les plus célèbres (32 millions de vues), vous prouvera que le chat est également virtuose :

Les chats ne sont pas toujours joyeux

S’ils sont affectueux et câlins, les chats ne sont pas forcément toujours des animaux qui rayonnent la joie de vivre et le positivisme. Il n’y a qu’à voir une photo d’un Grumpy Cat - chat grincheux en Français - pour comprendre. Le Grumpy Cat est un concept qui nous vient tout droit des États Unis.

L’origine vient d’un chat femelle, Tardar Sauce, dont le visage donne l’impression que l’animal fait systématiquement la moue. Cette expression s’explique par les gènes du matou : elle serait un croisement d’un ragdoll et d’un munchkin, doublée d'un chat nain.

L’enthousiasme pour le Grumpy Cat est tel qu’en plus d’être à l’effigie d’un cappuccino, le Grumpuccino, un film d'ores et déjà en préparation lui étant consacré devrait voir le jour. Garfield n’a qu’à bien se tenir.

Les chats aiment l’eau

Si beaucoup pensent que les chats n’aiment pas l’eau, ce n'est pas toujours le cas. Bien qu’une grande majorité des matous n’osent pas tremper leurs pattes dans une baignoire, il faut savoir que ces boules de poils sont d’excellents nageurs et qu’ils éprouvent une très grande fascination pour l’eau – cela s’explique en partie par les mouvements du liquide transparent.

Il faut savoir que certaines races apprécient l’eau plus que d’autres, c’est particulièrement le cas des maine coon ou des sibériens, qui ne cracheront pas à l’idée de mettre une patte ou deux dans le bain. Et si vous n'y croyez toujours pas, peut être que cette vidéo vous fera changer d’avis :

Quoi qu’il en soit, même si les LOLCats, gifs et autres vidéos n’apportent rien de plus à notre culture et nous empêchent bien souvent de travailler, ils ont au moins le mérite de faire sourire une grande partie du globe.

Sources : Huffington Post ; Le nouvel Obs ; Grapheine et Atlantico