7 alternatives aux produits laitiers

Article mis à jour le 

Le lait, un liquide biologique qui fait froid dans le dos aux nombreux intolérants au lactose et autres végétaliens. Bonne nouvelle pour eux, car il existe différentes alternatives aux produits laitiers pour éviter les problèmes d’estomac…

Contrairement aux idées reçues, l’intolérance au lactose ne suppose pas nécessairement l’obligation de stopper net les produits laitiers, comme le met en évidence Kathleen McClinton, une diététicienne diplômée de Winnipeg (Canada). Par exemple, il faut savoir qu’un certain nombre de fromages à pâte dure renferment moins de lactose que le lait, et les yaourts contenant du bifidus peuvent être mieux assimilés par les personnes sujettes à ces intolérances.

Rappelons que le lactose est un glucide présent dans le lait mais aussi dans d’autres produits laitiers. Son intolérance suppose des diarrhées, des douleurs abdominales et des flatulences.

Selon McClinton, plus des deux-tiers des Canadiens ont une consommation de lait ou de produits laitiers largement insuffisante. Selon le guide rendu public par le ministère de la Santé canadien, cet aliment est une source indispensable de calcium, de vitamines A, B2 (riboflavine) et D, mais aussi de potassium. Ainsi, comme le rappelle McClinton, le fait d’abandonner les produits laitiers est à l’origine de déficiences en calcium. Un phénomène facile à comprendre lorsque l’on sait qu’un verre de lait de 250 ml correspond à un kilo de brocolis ou douze tranches de pain complet.

Reste qu’une boisson telle que le lait de soja peut compenser ce manque. Et d’ajouter que sur le plan nutritionnel, les produits ne comportant pas de lactose ne sont pas toujours meilleurs pour la santé, si l’on prend en compte les sucres ajoutés. Pour cette raison, les personnes évitant les produits laitiers doivent vérifier la composition des aliments qu’ils choisissent en guise de substituts. La diététicienne propose à ce titre 7 alternatives plus ou moins efficaces.

Le lait de soja

Connue et répandue, cette alternative n’est non pas un lait mais un liquide obtenu grâce au germe de soja. Celle-ci ne comprend pas de lactose et est souvent recommandé aux personnes intolérantes. D’ailleurs, le ministère de la Santé canadien ne conseille que cette alternative. À noter que la composition de ce "lait" est celle se rapprochant le plus de celle du lait de vache. Il s’agit donc d’une source riche en protéines, en calcium, en riboflavine, mais aussi en vitamines A, D et B12.

Le lait de riz

Ce dernier est composé de riz bouilli, de sirop de riz et de farine de riz complet. Pour beaucoup, son goût est plus appréciable que celui du lait de vache. Mais ce lait renferme moins de protéines (pas plus d’1 g) que le lait classique, et presque pas de calcium. C’est pour cette raison que certaines marques rajoutent du calcium, des vitamines A, D et B12 en plus. Mieux vaut donc bien lire l’étiquette avant de passer à la caisse…

Le lait d’amande

Autre solution : les amandes écrasées mixées avec de l’eau et un édulcorant léger. Contrairement à une poignée d’amande, très calorique, le lait d’amande ne contient que très peu de protéines, mais aussi très peu de vitamines B. Mieux vaut donc opter pour de vraies amandes. Côté cuisine, en revanche, le lait d’amande peut faire des merveilles.

Le lait de pomme de terre

Non, il ne s’agit pas d’une blague. Vous n’en avez sans doute pas encore entendu parler parce qu’il s’agit de l’une des alternatives les plus récentes. Plus difficile à trouver que le lait de soja ou de riz, celle-ci renferme de nombreux glucides… mais très peu de protéines.

Le lait de chanvre

Si ce "lait" conçu avec des coques de graines de chanvre, de l’eau et un édulcorant renferme plus d’oméga-3 et de protéines que les autres, il ne contient pas du tout de calcium…

Le lait d’avoine

Du gruau, de l’eau, des fèves, de l’orge, des germes de soja et du riz complet composent le lait d’avoine. Sa douceur et son côté sucré en font un substitut adapté au lait écrémé ou demi-écrémé. Reste que les compléments sont légion, selon McClinton, dans ce type de produit par ailleurs à déconseiller aux intolérants au gluten.

Le lait de coco

Graisses et calories y sont plus nombreuses que dans les autres produits laitiers. Néanmoins, sa richesse en fibres et en fer le distingue des autres alternatives. Reste que les protéines y sont moins nombreuses.

Sources : kathleenrd.ca, santelog, huffpost