CES : 7 objets connectés qui vont changer votre quotidien

Article mis à jour le 

L'édition 2014 du plus grand salon consacré aux nouvelles technologies, le CES de Las Vegas, vient d'ouvrir ses portes. L'occasion pour les principaux acteurs du marché de présenter quelques-uns de leurs appareils prochainement commercialisés. Cette année, les objets connectés sont plus nombreux que jamais. Petit tour d'horizon de ceux qui pourraient bien vous amener à repenser totalement votre quotidien.

Withings Aura, le marchand de sable 2.0

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Withings. Cette société française conçoit et fabrique des objets connectés spécialisés dans le domaine de la santé. Déjà primée à deux reprises par le passé au CES, cette dernière compte cette année faire parler d'elle avec un nouveau produit pensé pour améliorer le sommeil. Son nom : Withings Aura.

Cet appareil se compose d'un premier élément, sorte d'enceinte blanche, à poser sur sa table de chevet et d'un second, un capteur de sommeil, à fixer sous son matelas. Le principe du dispositif est d'identifier les éléments gênant le sommeil de l'utilisateur. Pour ce faire, ce dernier va analyser le rythme cardiaque, la respiration, les mouvements du corps et les stades de sommeil. En définitive, Withings Aura compose un programme d'ambiances sonores et lumineuses pensé pour améliorer la qualité des nuits.

À noter que toutes ces informations sont ensuite transmises via un capteur Wi-fi ou Bluetooth au smartphone de l'utilisateur, depuis lequel il est possible de gérer les données grâce à l'application dédiée. Withings Aura devrait être commercialisé au printemps 2014 pour 299 euros.

Samsung Smart Home ou la maison connectée

Voilà quelques années, déjà, que l'on annonce l'émergence de la maison connectée. Jusqu'ici, même si un certain nombre de prototypes étaient convaincants, aucune solution viable ne s'était réellement détachée. Qu'à cela ne tienne : la Samsung Smart Home pourrait bien faire partie des premières à passer le cap. Le concept de cette dernière est simple : il s'agit d'une plateforme intégrée permettant à l'ensemble des équipements du foyer de communiquer les uns avec les autres.

Pour ce faire, une application unique, qui pourrait être installée sur tous les écrans du foyer (montre connectée, télévision, tablette, smartphone, etc.), s'occupe de tout. Dans le même temps, toutes les intégrations seraient gérées de manière centralisée par un serveur distant, autrement dit via un cloud. Grâce à ce principe, Samsung est actuellement en mesure de proposer trois services : Device Control, Home View et Smart Customer Service.

Le premier sert à piloter à distance l'ensemble des appareils. Ainsi, si l'utilisateur dit "je sors" à sa tablette Galaxy Gear, toutes les lumières de la maison et les appareils sélectionnés s'éteignent. Le second service permet de visionner à distance les images émises par une série de capteurs disséminés dans la maison, tandis que le troisième est chargé de s'assurer de la maintenance des équipements. À terme, Samsung compte automatiser certaines interactions comme le contact automatique d'un SAV en cas de défaillance, etc.

À noter toutefois que cette application ne fonctionne que sur les terminaux Samsung connectés. Gageons qu'un constructeur mette prochainement au point un standard comparable ouvert à tous…

Mother, la "maman" des objets connectés

Et si un appareil numérique surveillait si vous vous êtes correctement brossé les dents, l'heure à laquelle vous êtes rentré et si vous avez suffisamment dormi ? Eh bien c'est précisément le but de Mother, un objet digital connecté pas comme les autres imaginé par Rafi Haladjan (Sen.se). Dédiée à la vie quotidienne, cette innovation peu ordinaire se présente comme une poupée type Matriochka design connectée à des capteurs accéléromètres à placer partout dans son habitat et sur soi. Résultat : Mother est capable d'analyser l'ensemble de votre réseau domestique.

Souvenez-vous : Rafi Haladjan n'est autre que l'inventeur du fameux lapin Nabaztag (aussi appelé Karotz) au début des années 2000. Mother, sur laquelle il travaille depuis quatre ans, devrait être proposée à la vente en mars 2014 pour environ  200 euros.

Kolibree, la brosse à dent qui contrôle votre hygiène dentaire

Désormais, les objets intelligents sont vraiment partout, même dans votre bouche. L'an passé, lors du CES, c'était la fourchette connectée HAPIFork qui faisait parler d'elle. Cette fois, c'est au tour de la brosse à dent Kolibree. La preuve une nouvelle fois que le secteur de la santé est certainement le mieux servi à ce jour en matière d'objets connectés. À l'origine de ce projet, une start-up française nommée Kolibree. Le principe de cette "smart toothbrush" : enregistrer vos mouvements pour les transmettre via Bluetooth à votre smartphone afin d'analyser et améliorer le brossage de vos dents. Après avoir étudié la façon dont vous procédez, l'application serait ainsi en mesure de vous indiquer si la durée du brossage est suffisante, si l'intensité est convenable et si l'ensemble des zones ont correctement été nettoyées.

Résultat, chaque brossage permettra d'obtenir un score. Nul doute que la Kolibree Smart toothbrush pourrait trouver preneur auprès des parents dont les enfants sont réticents à l'idée de se brosser les dents. Le prix devrait se situer entre 100 et 200 euros et la sortie est prévue pour le 3ème trimestre 2014.

Parrot Flower Power : un capteur qui aide à soigner les plantes

Dévoilé pour la première fois lors du CES de Las Vegas en 2013, le Parrot Flower Power est un gadget hors du commun. Développé par Parrot, ce dernier est un capteur servant à accompagner la culture des plantes de l'utilisateur. Une aubaine pour ceux n'ayant pas la main verte puisque cet objet connecté va analyser à votre place l'hygrométrie, les sels minéraux, la lumière et la température pour vous donner les meilleures recommandations pour soigner au mieux vos plantes.

En parallèle, une application pour smartphone ou tablette se charge quant à elle de recueillir et d'étudier les informations fournies par le Flower Power placé dans le pot de la plante concernée. À noter toutefois que le capteur n'est pas capable d'identifier par lui-même la plante présente dans le pot : il est au départ nécessaire d'entrer son nom dans l'application en la sélectionnant dans la base de données répertoriant quelques 6 000 plantes. Reste maintenant à savoir, si vous disposez de plusieurs plantes nécessitant une attention particulière, si l'application sera à terme capable de gérer tout un réseau de capteurs.

Ce produit devrait être commercialisé fin 2014 à un prix inférieur à 100 euros.

HomeChat : contrôlez vos appareils électroménagers avec votre smartphone

Dans la trilogie Iron Man, Tony Stark discute tranquillement avec son majordome virtuel Jarvis. Seulement voilà, dans la vraie vie, les applications mises au point en ce sens se sont avérées assez limitées. Mais qui sait, le rêve de tous les geeks fans de science-fiction pourrait bien un jour se réaliser, et même plus tôt qu'on ne le pense. LG travaille en effet depuis quelques années sur la question de la connectivité entre les appareils domestiques.

Or, la firme vient de dévoiler au CES de Las Vegas une plate-forme baptisée HomeChat. Véritable ordinateur de bord pour l'électroménager, cette dernière est capable de contrôler les appareils domotiques présents dans votre habitat grâce à une application de messagerie utilisant le langage naturel. Par exemple, l'utilisateur a la possibilité d'envoyer au programme un message depuis son smartphone en indiquant : "je rentre dans une demie heure pour préparer une quiche". Le système répond alors : "je programme le préchauffage du four et aspire le sol". De même, si vous indiquez au service que vous partez en vacances, celui-ci va vous demander s'il doit passer en mode économie d'énergie. Et à l'instar du système Samsung Smart Home, HomeChat vous prévient lorsque l'un de vos appareils électroménagers, comme le réfrigérateur par exemple, présente une défaillance (température, etc.).

En somme, HomeChat réunit trois éléments : l'application LINE (compatible avec Android, iOS, Windows Phone, Asha, Windows et Mac OS X), qui sert à transmettre les messages passant entre vous et vos appareils domestiques ; l'interface HomeChat, qui permet de discuter en langage naturel et de faire le lien avec la messagerie Line ; la connectivité entre l'ensemble des équipements ménagers (robot aspirateur, machine à laver, réfrigérateur, etc.). À noter néanmoins que seuls les appareils de domotique LG sont compatibles.

June : un bracelet qui mesure votre exposition au soleil

Développé par ma start-up française Netatmo, le bracelet June est capable de mesurer l'exposition au soleil de son porteur. Destiné à un public féminin, ce dernier se présente comme un bijou et s'adapte au type de peau de son utilisateur. Combiné à une application, celui-ci calcule l'exposition quotidienne au soleil. Il transmet ensuite les données au programme installé sur smartphone, lequel peut alors prévenir le porteur en cas de risque de coup de soleil. De même, une synthèse permet de prendre connaissance du temps passé au soleil et des moments durant lesquels les UV étaient les plus intenses. Aucun prix ni date de sortie n'a été communiqué pour l'instant.

Sources : TheVerge, 01net, Clubic, Ubergizmo