8 petits déjeuners exotiques qui pourraient rebooster votre quotidien

Article mis à jour le 

Vous avez beau entendre à longueur de temps que le petit déjeuner est crucial pour optimiser votre santé, rien n'y fait : vous préférez passer plus de temps à dormir plutôt que de consentir à une remise en question. Pour vous aider à passer le cap, voilà une série de recettes exotiques à la fois saines et originales qui pourrait bien redonner un nouveau coup de jeune à vos habitudes.

Fin avril, le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) nous apprenait à travers une étude que nous négligeons de plus en plus notre petit déjeuner. Une habitude par ailleurs particulièrement dommageable pour notre santé, rappelait alors les nutritionnistes en nous livrant la recette du petit déjeuner idéal. De nouveau conscient de la vertu du petit déjeuner, ce repas souvent considéré comme le plus important de la journée, vous avez récemment pris la décision de remettre en question vos habitudes du matin.

Qu'à cela ne tienne, plutôt que de manger sur le pouce un morceau de pain, une biscotte, ou pire, une poignée de céréales, vous voilà prêt à faire sonner votre réveil un peu plus tôt et ainsi vous installer paisiblement à table pour savourer votre petit déjeuner. Bonne nouvelle : nous avons sélectionné pour vous une série de recettes saines et exotiques qui vous permettront dorénavant de tenir jusqu'à l'heure du déjeuner.

Un petit déjeuner à la turque

Et si vous optiez, dès le matin, pour un assortiment d'olives, de concombres et de tomates, le tout accompagné de morceaux de fromage de brebis ? Riche en fibres, en antioxydants, en vitamines et en graisses mono-saturées, ce plat originaire de Turquie contient des graisses particulièrement efficaces pour réduire le cholestérol et plus spécifiquement le mauvais cholestérol. Résultat : ce plat peu commun en France en guise de petit déjeuner permet de diminuer les risques de problèmes cardiaques. À noter qu'il est conseillé, de temps à autre, d'ajouter un œuf dur au cocktail.

L'hafragrautur, ce plat traditionnel tout droit venu d'Islande


À base de flocons d'avoine accompagnés d'eau ou de lait, l'hafragrautur, un plat traditionnel originaire d'Islande, est également souvent agrémenté de fruits et de noix. Très riche en fibres, ce mélange permet aussi de réguler le cholestérol ainsi que le sucre dans le sang, et ce tout en facilitant la digestion.

À noter que cette recette peu commune dans l'Hexagone s'accompagne également de "Lysi", autrement dit d'huile de foie de morue, qui contient beaucoup d'acides gras oméga-3 essentiels au bon développement des cellules et des vitamines D pour lutter contre le froid.

Un petit déjeuner complet japonais

Qui dit bon petit déjeuner complet, le matin, au Japon sous tend soupe miso, légumes, algues, tofu, salade mais également poisson cru et/ou fumé. Sans être gras, ce repas permet d'acquérir – par le biais notamment du poisson et des algues – des omega-3. À cela s'ajoutent des fibres contenues dans les légumes ainsi que des protéines dans le tofu. Résultat : un petit déjeuner nourrissant et pauvre en mauvaises matières grasses.

En Malaisie : le Nasi Lemak

Dans le Nasi Lemak, un petit déjeuner typique en Malasie, tous les glucides et protéines dont nous avons besoin pour tenir la distance jusqu'à midi sont présents à travers le riz cuit à la vapeur et le poisson frit. À noter que le parfum si particulier de ce met est par ailleurs apporté par le sambai, un condiment à base de piments qui donnera, à n'en pas douter, un  coup de punch à votre métabolisme.

En Egypte : le foul

Avis aux végétariens : le foul, un petit déjeuner servi en Egypte dans un pain arabe et composé de fèves marinées à l'huile, de haricots, de pois chiches, de lentilles, de légumes variés et de roquette, est souvent considéré comme un "don de dieu". En général proposé dans la rue, celui-ci est peu cher, riche en fibres et en protéines.

Au Pakistan : le Khichdi

Toujours dans la même veine, le Khichdi est un petit déjeuner traditionnel à base de riz, de lentilles et de légumes servi au Pakistan. À la cuisson, le riz et les lentilles sont cuits ensemble et à cela s'ajoutent des pickles voire du yaourt. Une bonne solution pour les végétariens désireux de ne pas manquer d'énergie.

En Russie : les Syrniki

À l'inverse des pancakes américains, riches en graisses, les Syrniki sont réalisés à l'aide de lait fermier et sont donc assez pauvres en graisses. Parfois frites, ces crêpes russes sont souvent cuites à la poêle avec peu de matières grasses. Accompagnées de fruits pour les vitamines, ce petit déjeuner est une alternative intéressante.

Au Brésil : de la papaye

Il est très courant au Brésil - ainsi qu'au Mexique - que la papaye, que l'on trouve sur l'ensemble du territoire, fasse office de petit déjeuner. Gorgée de vitamines A et C, cette dernière s'accompagne la plupart du temps d'un café – dont les bienfaits ne sont plus à démontrer –, sans oublier un peu de pain grillé agrémenté de beurre.

Sources : Credoc, Blog Bien être, Dur à avaler, Michelin