9 composants alimentaires peu ragoutants que nous mangeons au quotidien

Article mis à jour le 

Chaque jour, nous consommons de nombreux produits alimentaires transformés. Problème : nous ignorons totalement la composition exacte de certains d'entre eux. Voici une sélection des produits dont vous n'auriez jamais souhaité connaître l'existence.

Les aliments que nous absorbons au quotidien nous semblent tous sans danger et communs. Mais au fait, connaissez-vous l'origine de l'arôme de vanille présent dans vos biscuits favoris et savez-vous de quelle manière vos céréales restent aussi croustillantes ?

Poils humains et plumes de canard

Vous n'imaginiez pas une telle chose possible, et pourtant : la mention L-Cysteine indiquée dans la liste d'ingrédients renvoie en réalité à des poils humains. Ces derniers seraient ainsi utilisés dans les bagels ou encore les gâteaux afin de rehausser le goût… Une pratique également valable pour les plumes de canard.

De l'antigel

Peut-être avez-vous déjà remarqué la mention Propylène Glycol dans la liste des ingrédients de certaines vinaigrettes. Eh bien sachez que cette substance est couramment utilisée en tant qu'antigel. Moins toxique que l'éthylène glycol, autre antigel, il fait office de texturant alimentaire.

Les produits dits "à la vanille"

Si vous jetez un œil dans la liste des ingrédients composant les produits à la vanille, vous trouverez probablement le terme "Castoreum". Or, le castoreum est en réalité un liquide présent au sein d'une glande située entre le pénis et l'anus du castor. Cette substance peu engageante est en effet couramment utilisée pour remplacer l'arôme naturel de vanille.

Des produits ignifugeants

Pour un certain nombre de sodas, l'arôme citron est créé à partir d'huile végétale bromée (BVO). Or, la présence de bromine, utilisée pour protéger les meubles du feu, peut se révéler toxique. Pourrait ainsi en découler une puberté précoce ainsi que des troubles neurologiques.

Du goudron

Pas mentionné en tant que tel, ce dernier figure dans la liste d'ingrédients sous le dénominateur "colorant alimentaire". On le trouve notamment dans la plupart des produits desséchés artificiellement. D'ailleurs, comme le rappelle Forbes, les industriels utilisaient en abondance le groudron à la fin du XIXème siècle, lorsqu'ils commençaient à utiliser les colorants alimentaires synthétiques.

Un composé utilisé pour fabriquer du savon et des engrais

Le Borax (ou tétraborate de sodium) est présent dans le caviar sous le nom "E285". Utilisé dans l'industrie nucléaire et chimique, ce dernier permet de fabriquer du savon, de la lessive ou encore de l'engrais.

Du gazole

Les chewing-gums et les nuggets de poulet contiennent parfois du Butylhydroquinone tertiaire (TBHQ). Problème : celui-ci est probablement très dangereux. Il s'agit d'un conservateur synthétique présent dans la plupart des chewing-gums, dans les vernis à ongles et dans les gâteaux apéritifs.

Du combustible pour moteur

L'hydroxytoluène butylé (BHT) fait parfois partie de la liste d'ingrédients des céréales. Notamment présent dans les combustibles pour moteur, ce dernier permettrait de maximiser le temps de conservation des aliments.

Du sable

Avez-vous déjà observé la mention "dioxyde de silicium", dans la liste d'ingrédients d'un produit ? Présent dans le sel ou encore les soupes, ce dernier sert souvent d'anti-agglutinant, une fois ajouté à la nourriture. Il permet aussi de limiter le taux d'humidité.

Sources : health, motherjones, mayoclinic, forbes, huffpost, livescience, pratique.fr