Aakash 2 : la tablette la moins chère au monde pour les étudiants indiens

Article mis à jour le 

1 130 roupies (15 euros), c’est le prix de la nouvelle tablette informatique à bas coût pour les étudiants indiens. Issue d’une coopération entre les secteurs publics et privés, cette tablette est dotée d’un processeur plus rapide que la précédente et son coût de fabrication moindre. Elle est présentée comme la moins chère au monde.

L’objectif de la fabrication massive de cette nouvelle tablette est de développer à travers tout le territoire l’usage d’Internet, en particulier chez les étudiants. "Aakash" signifiant "oiseau" en hindi, elle doit permettre aux jeunes Indiens d’être plus mobiles et d’avoir accès plus facilement à la pléthore d’informations contenues sur le réseau mondial.

Plus de 15 000 professeurs ont été mobilisés pour être formés à son usage. Les étudiants en ingénierie auront la primauté sur l’achat des 100 000 premiers exemplaires. Les tablettes seront ensuite proposées à la vente dans les librairies universitaires.

Un pari sur l’avenir

Sorti un an après l’Aakash, elle est fabriquée par le groupe Datawind basé en Grande-Bretagne, et a été en partie financée par plusieurs instituts publics indiens en technologie de l’information. Elle doit permettre d’accéder à une meilleure éducation et de "booster" la croissance économique dans les années à venir par la formation de futurs travailleurs et entrepreneurs très qualifiés.

Le taux d’alphabétisation n’est que de 63 % en Inde, alors que le pays est en plein boom économique avec une croissance galopante de 6,7 % en prévision pour l'ensemble de l’année 2012.