Vous êtes accro au portable ? Faites attention au "text-neck" !

Article mis à jour le 

Une nouvelle maladie atteint les personnes qui passent trop de temps penchées sur leurs portables, smartphone ou tablette, bref : tout ce qui se tient entre les mains et qui absorbe au point de passer de longs moments dans la même position. Une déformation de la colonne vertébrale qui s'est vue baptisée "text-neck" par Rachael Lancaster, une chiropracticienne britannique. D'un nouveau type, ce mal se signalerait par des symptômes tels que des douleurs dans la nuque et au niveau des épaules, des maux de tête ou encore des gênes dans les bras.

On se demandait si l'utilisation intensive du téléphone portable était une cause potentielle de cancer, on sait désormais qu'elle peut aussi être à l'origine de maux plus triviaux mais non moins douloureux. Le text-neck (neck veut dire "cou" en anglais) est-il le nouveau mal du siècle ? Selon Rachael Lancaster, chiropracticienne à la clinique Freedom Back Clinics à Leeds (dans le centre de l'Angleterre), la réponse est "oui" : elle a traité des milliers de patients avec les mêmes symptômes, qui peuvent aller jusqu'à causer une arthrite permanente s'ils ne sont pas pris en charge assez rapidement. Après une reconnaissance par l'OMS du risque de cancer potentiellement causé par les ondes du portable et des antennes-relais, voilà une nouvelle alerte sanitaire concernant l'invasion d'écrans dans nos vies.

Les accros aux smartphones, tablettes et autres téléphones portables peuvent donc se faire du souci : notre cou n'est pas fait pour passer de longues heures plié, penché sur l'écran qu'ils tiennent en général sur les genoux ou au niveau du ventre, mais rarement à hauteur d'épaule. C'est pourtant dans cette position qu'il faudrait s'en servir, selon la doctoresse, pour ne pas maintenir la tête en avant, le regard vers le bas, pendant des heures, alors qu'on envoie et reçoit des messages ou qu'on regarde un film sur le petit écran. Les muscles de la nuque ne sont pas adaptés pour supporter les positions que l'on adopte, la tête étant alors soutenue par le cou et non plus par la colonne vertébrale et le squelette dans son ensemble.

Une position inconfortable qui risque de devenir la plus naturelle

Dans cette position, la tête est soutenue par le cou seul, à la force des muscles de la nuque. Or, le cou n’est pas assez fort pour supporter le poids de la tête (environ 5 kg) durant de longues périodes. Chez certains accros aux écrans, les muscles du cou ont tellement été habitués à la position courbée en avant qu’ils sentent une douleur lorsqu’ils relèvent la tête ! Pour éviter les problèmes de santé liés à cette posture, la spécialiste conseille de tenir son téléphone portable à hauteur du visage, de faire des étirements, et surtout de multiplier les pauses sans portable. Par ailleurs, le risque ne se trouve pas qu'au niveau du cou ou de la nuque, les pouces et le cerveau étant aussi relativement exposés dans l'utilisation abusive du téléphone portable. Faites donc une pause de temps en temps, et, si vous lisez, tenez le livre à hauteur de votre visage, afin de ne pas continuer à solliciter les muscles qui actionnent votre nuque.

 

Sources : L'Express, The Telegraph (en anglais), Agence Science Presse (Canada)