Air France : le projet Transavia Europe interrompu jusqu’en décembre

Article mis à jour le 

D’après les syndicats de pilotes, le projet de mise en place de la filiale low-cost d’Air France, Transavia, vient d’être repoussé à décembre. Un changement de cap induit notamment par la pression des grévistes.

Selon les syndicats, qui viennent d’assister à une réunion tenu par le PDG d’Air France, le projet Transavia Europe aurait été interrompu par la direction d’Air France jusqu’au mois de décembre. Une décision prise alors que la grève des pilotes de la compagnie se poursuit depuis huit jours et bloque la plupart des avions de l’entreprise.

À l’origine de cette annonce : le PDG d’Air France-KLM Alexandre de Juniac, qui a organisé ce lundi matin une réunion à l’attention des organisations syndicales de la compagnie à propos du conflit social avec les pilotes.

D’après Guillaume Schmid, délégué SNPL interrogé par l’AFP, beaucoup d’informations au sujet du démantèlement d’Air France, concernant Transavia et les filiales européennes, auraient été partiellement dissimulées. De fait, le PDG d’Air France-KLM paierait avec cette suspension un certain manque de transparence.

À noter que ce mouvement de grève est le plus long jamais enregistré depuis celui de 1998. Il découle de la crainte des syndicats qu’un "dumping social" et une vaste délocalisation soient de mise avec le développement de la nouvelle filiale.

Sources : ouest-france, maritima.info