Ajoutez des messages codés dans les images Facebook avec Secretbook

Article mis à jour le 

Vous comptez faire passer un message délicat ou secret au plus vite, et ce en toute discrétion ? Il est probable que vous trouviez chaussure à votre pied via l'application Secretbook, un outil capable de crypter des messages invisibles dans des images publiées sur Facebook. De quoi organiser par exemple une fête d'anniversaire surprise et même pourquoi pas… un coup d'État.

Désireux de mettre en place un plan coup de poing dans le plus grand secret et ainsi surprendre l'un de vos proches ? Il ne fait aucun doute que le programme Secretbook, qui se présente sous la forme d'un plug-in pour Google Chrome pourrait vous être d'une aide précieuse. Ce dernier, développé par Owell Campbell-Moore, un étudiant d'Oxford de 21 ans, permet d'encoder des messages et de les dissimuler dans des images partagées sur Facebook.

Révélée par le site internet wtkr.com, cette application offre en somme la possibilité à son utilisateur d'inclure des messages directement dans les pixels de l'image. Autrement dit, le système fait passer inaperçu un message dans un autre message, utilisant de cette façon la stéganographie ou l'art de la dissimulation. Une fois la photo contenant le message crypté reçue, le destinataire n'a plus qu'à la télécharger et à taper un code pour libérer son contenu.

Organiser une fête surprise… en 140 caractères

À l'instar de Twitter, la taille du message est quant à elle limitée à 140 caractères. Soit un format sans doute un peu juste pour organiser un véritable plan d'attaque. Bien que la stéganographie ne soit pas tout à fait une nouveauté dans le domaine des réseaux sociaux – des outils de cet acabit existaient déjà depuis un moment sur des services tels que Google+ – le procédé n'était auparavant pas encore disponible pour Facebook. La cause : chaque photo postée sur le réseau social est automatiquement compressée, ce qui entraine irrémédiablement la perte des données encodées.

Pour parvenir à contourner cette limitation, Owen Campbell-Moore a reproduit deux mois durant l'algorithme de compression de Facebook de façon à l'ajouter à son application. Résultat : les messages codés le sont dorénavant toujours après leur envoi sur Facebook.

Télécharger le plug-in Secretbook dans Google Chrome

Sources : Wtkr, Wired