Aliments du futur : les bienfaits des algues

Article mis à jour le 

Aliments du futur : les bienfaits des algues
Aliments du futur : les bienfaits des algues

En 2050, la population mondiale avoisinera les 9 milliards d’êtres humains. Comment garantir à autant d’individus une alimentation suffisante, équilibrée et durable ? Nous nous intéressons aujourd’hui aux micro-algues, aliments alternatifs aux apports nutritifs étonnants pour lutter contre la malnutrition.

La spiruline, une solution miracle contre les carences

Cette micro-algue en forme de spirale appartient à la famille des cyanobactéries filamenteuses et est présente sur terre depuis près de 3 milliards d’années. La spiruline représente une impressionnante source de fer, de protéines (entre 55 et 70%), de bêta-carotène (jusqu’à 30 fois plus que la carotte), de vitamines, minéraux, oligo-éléments et acides gras essentiels. Grâce à cette incroyable richesse nutritive, cette micro-algue est aujourd’hui considérée par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) comme une solution miracle pour pallier aux carences alimentaires liées à la malnutrition.

Quels sont les modes de production ?

La spiruline se développe naturellement dans les lacs proches de l’Équateur, au Tchad, au Mexique et en Inde où elle est abondamment consommée. L'algue peut se cultiver dans des bassins avec du bicarbonate de soude, du sel et un ensoleillement important. Étant donné un taux de (re)production phénoménal, la spiruline nécessite une surface de production bien moins importante que les cultures de soja, ou encore de maïs. Ecologique et peu coûteuse en énergie, la micro-algue se cultive aujourd’hui dans le monde entier : en Chine, Thaïlande, Inde, à Hawaï ou dans certains états américains, comme la Californie.

Comment consommer la spiruline ?

Au Tchad, les femmes du peuple Kanembou font sécher la spiruline pour la consommer avec du mil.  Commercialisée sous forme de poudre, granules ou brindilles, elle peut être consommée en tant que complément alimentaire ou accompagner vos plats. Dans le rayon des boissons, la start -up française Algama a lancé en 2013 Springwave, la première boisson à base de spiruline. Leur gamme de produits s’est depuis élargie à une mayonnaise dans laquelle les œufs ont été remplacés par une autre micro-algue, la chlorelle. Hyper nutritive et facilement transformable, la spiruline devrait apparaitre dans une large gamme de produits agroalimentaires. Il sera notamment possible de consommer des crèmes dessert, des gommes à mâcher ou encore des bonbons à base de gélatine de spiruline.