Allergies au printemps : quelques conseils

Article mis à jour le 

Allergies au pollen : conseils
Allergies au pollen : conseils

D’après Marie-Laure Mégret-Gabeaud, allergologue, 20 % à 30 % de la population est allergique au pollen. Des astuces simples comme le lavage fréquent du nez permettent cependant d’éviter d’en souffrir à l’arrivée du printemps. 

L’arrivée du printemps est marquée par le retour des beaux jours, mais aussi par les allergies au pollen. Pour les personnes qui en souffrent, il suffirait de quelques précautions pour ne pas éternuer à tout bout de champ.

La pollution mise en cause

Les statistiques révèlent que la population urbaine est plus sensible au pollen, même si elle y est moins exposée. Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche à l'INSERM, explique que la pollution optimise la diffusion des allergènes par les pollens.

Une alternative simple

La solution la plus simple consiste à se laver le nez à l’eau de mer au moins une fois par jour. Marianne Cayatte, allergologue, recommande de se pencher au-dessus d’un évier, la tête tournée à 90°. Il faut ensuite pulvériser de l’eau de mer dans la narine inférieure pour dégager les allergènes accrochés à la muqueuse nasale, boucher l’autre narine, inspirer par la bouche et faire sortir l’air par la narine ouverte. La personne allergique devra également se laver les cheveux plus souvent et éviter les produits laitiers.

Des traitements médicaux

Si les allergies persistent malgré le recours à ces astuces, il est possible de consulter un médecin qui prescrira des produits homéopathiques ou des antihistaminiques. D’après Alain Ducardonnet, consultant santé chez BFMTV, la désensibilisation ne doit être envisagée qu’au bout de 2 ans de traitement médical.

 

Sources: bfmtv, consoglobe