Allergies : plus d’un tiers des Français déclarent être concernés

Article mis à jour le 

Les allergies concerneraient plus du tiers des Français, en particulier les jeunes - iStockPhoto
Les allergies concerneraient plus du tiers des Français, en particulier les jeunes - iStockPhoto

Pas moins de 37 % des personnes interrogées affirment avoir souffert d’au moins une allergie ces douze derniers mois, d’après un sondage OpinionWay. Un phénomène touchant particulièrement les plus jeunes, et qui s’expliquerait en grande partie par la pollution.

À l’heure où l’on parle d’une alerte maximale aux pollens de graminées, plus d’un tiers des Français indiquent être touchés par des allergies, en France. C’est du moins ce que met en évidence un sondage OpinionWay mené en février 2015 auprès de 1 024 personnes âgées de 18 ans et plus représentatives de la population française. Sans surprise, les pathologies les plus répandues seraient les rhumes des foins, les allergies aux pollens et aux graminées. D’ailleurs, un quart des personnes sondées soulignent avoir fait l’objet d’au moins une de ces allergies l’année passée.


Outre les pollens et graminées : les acariens et la poussière

D’autre part, les sondés sont 14 % à déclarer avoir été sensibles dernièrement aux acariens ou à la poussière, mais également 7 % à l’avoir été aux poils et 6 % aux allergies alimentaires. La population la plus concernée par les allergies englobe les jeunes : ainsi, 46 % des 25-34 ans sont touchés, de même que 42 % des 18-24 ans. Par ailleurs, 29 % des plus de 65 ans et 31 % des 50-64 ans sont concernés.


L’influence de la pollution et notamment des particules fines

Il faut savoir que la pollution de l’air, et plus particulièrement celle liée aux particules fines, est le phénomène le plus souvent évoqué (37 %) lorsqu’il s’agit d’expliquer les allergies. Reste que la recrudescence des allergènes, à savoir l’augmentation de substances à même de générer des réactions allergiques, est citée dans 21 % des cas. Enfin, l’usage des produits chimiques dans l’agriculture est abordé par 12 % des personnes interrogées.


Un phénomène qui s’explique aussi par le changement climatique

Les spécialistes rappellent que si la pollution est responsable des allergies, cette dernière découle également du changement climatique. Ainsi, parce que la température remonte, elle entraîne une production plus élevée de pollens, et maximise les périodes de pollinisation. D’où la recrudescence des réactions allergiques.

À noter que le sondage OpinionWay a été commandé par le groupe pharmaceutique Stallergenes, spécialisé dans le traitement contre les allergies.


Sources : ladepeche, leparisien