Amazon s'apprête à déployer des distributeurs automatiques… de Kindle

Article mis à jour le 

Depuis plusieurs mois, une équipe du cybermarchand Amazon travaille au développement de distributeurs automatiques de Kindle, les fameuses liseuses et tablettes conçues par l'entreprise de commerce électronique américaine.

De l'autre côté de l'Atlantique, Amazon semble bien parti pour élargir ses activités hors des frontières de son activité sur internet. Pour ce faire, le géant va mettre en place des distributeurs de Kindle se présentant sous la forme d'une machine à sodas classique. De fait, un tel service permettrait de ne pas avoir à attendre la réception du colis par voies postales pour se procurer une liseuse ou une tablette de la marque.

Pour l'heure, comme le rapporte le magazine GeekWire, Amazon commercialiserait plusieurs modèles de produits au sein de ses "Kindle Kiosks" : la liseuse Kindle PaperWhite d'une part, et la tablette Kindle Fire HDX de l'autre. Par ailleurs, des étuis de protection et des adaptateurs seront également vendus dans ces distributeurs.

À noter que chaque appareil présenté en vitrine s'accompagnera d'un descriptif et que les tarifs pratiqués seront identiques à ceux affichés sur le site internet. Cependant, il ne sera pas possible de préconfigurer son compte Amazon sur ces terminaux. Enfin, une fois l'achat effectué, le "Kindle Kiosk" fournit aussitôt les informations utiles pour retourner le produit, détaillant la procédure à réaliser auprès du site du cybermarchand.

Introduction d'une stratégie visant à élargir l'activité d'Amazon hors du web

Ces nouveaux distributeurs sont une façon pour Amazon d'officialiser une stratégie dont le but est d'étoffer ses activités au-delà d'internet. Pour rappel, en France, la liseuse Kindle était entre autres vendue par Virgin. Mais Amazon est loin d'être la seule entreprise à vouloir ouvrir ses frontières : Google a en effet maximisé sa présence dans les grandes boutiques high-tech afin de mettre en avant ses Chromebook , alors que Microsoft a ouvert depuis peu ses propres boutiques.

De même, récemment, le site d'enchères eBay, concurrent de premier ordre d'Amazon, a aussi mis au point un programme offrant la possibilité à tout internaute de réclamer la venue d'un employé pour récupérer l'objet à vendre. Sans compter que le spécialiste du paiement PayPal grapille petit à petit du terrain parmi les terminaux de paiement.

Quant à savoir où trouver les fameux Kindle Kiosks, ces derniers devraient surtout trouver leurs places dans certains aéroports et dans les centres commerciaux.

Sources : GeekWire, Clubic