Les appareils déchargés bientôt interdits dans les vols en direction des États-Unis

Article mis à jour le 

Les appareils électroniques déchargés, à savoir ceux ne pouvant être mis sous tension, ne seront dorénavant plus autorisés dans les avions se rendant aux États-Unis, selon une information de l'agence américaine du transport aérien (TSA).

Les autorités américaines vont interdire les appareils électroniques déchargés dans les vols à destination des États-Unis, d'après la TSA. Une décision qui s'expliquerait, selon la chaîne de télévision NBC, par la crainte des autorités que les ordinateurs portables, tablettes, smartphones et autres appareils ne contiennent des explosifs. À travers un communiqué, la TSA a précisé que les personnes chargées de la sécurité contrôlent l'ensemble des appareils électroniques. Résultat : ces derniers pourront demander à leurs propriétaires de mettre en route leurs appareils. Et ceux déchargés ne seront pas admis à bord de l'appareil, tandis que le voyageur pourra éventuellement subir un second contrôle.

Rappelons qu'au cours des derniers mois, des experts américains en matière de lutte contre le terrorisme avaient mis en évidence la probabilité que des terroristes disposent de nouvelle techniques pour éviter les contrôles dans les aéroports, entre autres grâce à des bombes indétectables.

Une nouvelle menace "préoccupante"

Il y a quelques jours, Jeh Johnson, le secrétaire américain à la sécurité intérieure, avait signalé un dispositif de sécurité renforcé au sein d'un certain nombre d'aéroports pour les vols en direction des États-Unis. Un système notamment mis en place sur les vols en provenance d'Europe et du Proche-Orient.

Pour l'heure, la menace n'a pas été caractérisée, mais Jeh Johnson la considère comme préoccupante et différente par rapport aux précédentes. À noter que la situation au Proche-Orient est actuellement jugée instable. En outre, les intérêts américains sont aux prises de menaces djihadistes en Irak, mais également relatives à Al-Qaida en Syrie et au Yémen.

Enfin, le département de la sécurité intérieur américain, qui intègre notamment la TSA, a demandé aux autorités aéroportuaires et aériennes basées en Europe et ailleurs de procéder au contrôle attentif des chaussures des passagers à destination des États-Unis, mais aussi d'effectuer davantage de contrôles de bagages de passagers via un système de détectage.

Résultat, les vols à destination des États-Unis devraient donc être considérablement retardés au cours de la saison estivale.

Sources : rtl, lefigaro