Apple pourrait prochainement détecter les crises cardiaques

Article mis à jour le 

Apple travaillerait actuellement sur un dispositif capable de déceler les attaques cardiaques, selon le San Francisco Chronicle. Preuve que la santé pourrait  bien être le prochain grand chantier du géant.

Après avoir changé la face de la musique et de la téléphonie, la firme de Cupertino s'apprête-t-elle à révolutionner la santé ? C'est la question que pose le San Francisco Chronicle, qui estime qu'Apple serait actuellement en plein développement d'un outil à même de prévoir et de détecter les crises cardiaques. Selon les sources du journal, la première capitalisation boursière au monde aurait en effet confié un projet basé sur l'écoute du sang lorsqu'il traverse les artères à l'ingénieur Tomlinson Holman. Rappelons que ce dernier n'est autre que l'inventeur, avec Georges Lucas, du système de restitution d'image et de son THX.

Pour un certain nombre d'observateurs, ce même projet serait en lien avec l'iWatch. D'après Bloomberg, le rapport entre cette montre et la surveillance médicale serait ainsi inéluctable. Et de rappeler qu'Apple a dernièrement embauché des inventeurs de patchs et de capteurs mesurant la glycémie sans avoir à piquer, ou encore la température du corps. En outre, un spécialiste du sommeil a également été engagé par l'entreprise.

À l'assaut de la santé, mais aussi de l'automobile

Mais la firme de Cupertino ne serait pas seulement sensible aux appareils mobiles. Rappelons par exemple que la fusion entre Apple et Tesla, une société de voitures électriques, a été récemment envisagée. Une chose est sûre, quoi qu'il en soit, les 150 milliards de dollars en liquide (111 milliards d'euros), dont dispose Apple dans ses coffres, rendent possibles une infinité de rêves, doublée de nombreuses acquisitions d'entreprises et autres brevets

N'en demeure pas moins que la course sur le marché des technologies de demain risque d'être serré, à l'heure où Google, qui vient d'acquérir une start-up spécialisée dans l'authentification par l'émission de signaux sonores uniques, poursuit ses achats.

Sources : sfgate, Bloomberg, lemonde, 01net