Avec Apple Sim, nos cartes Sim amovibles pourraient disparaître

Article mis à jour le 

Au cours de sa keynote du 16 octobre consacrée aux nouveaux iPad, Apple a passé une information sous silence concernant une carte SIM préinstallée dans les modèles wifi+LTE.

Dans un petit recoin de son site internet, Apple note "Une carte SIM, beaucoup d’options". L’occasion d’apprendre que les modèles wifi+LTE de l’iPad Mini 3 et de l’iPad Air 2 disposeront d’une carte SIM Apple préinstallée. Le dispositif n’est cependant valable qu’aux États-Unis et au Royaume-Uni, où il sera possible de choisir entre les opérateurs partenaires que sont AT&T, Sprint, T-Mobile, EE). En pratique, les utilisateurs auront là-bas la possibilité de passer d’un concurrent à un autre sans pour autant avoir à changer de carte.

Pour Apple, ce système est une façon d’offrir un regain de flexibilité, pour notamment opter pour un plan data sur le court terme en cas de besoin, le tout sans attache. Et dans le cas d’un voyage, l’utilisateur n’a aussi qu’à sélectionner un contrat local et paramétrer la durée de son séjour. Un gain de liberté non négligeable.

Vers la fin de la carte SIM traditionnel ?

Avec ce système, la firme de Cupertino ne va pas pour autant remettre en question les contrats longue durée. Mais ce dispositif va indubitablement augmenter la concurrence entre les opérateurs.

Quoi qu’il en soit, Apple pourrait à l’avenir obtenir ce qu’il désirait depuis longtemps : la fin de la carte SIM, grâce à un composant programmable présent directement dans les smartphones et tablettes. De quoi optimiser encore davantage le design des prochains appareils Apple.

Sources : consomac, clubic