L'appli de la semaine : Rando ou les photos rondes qui rendent accros

Article mis à jour le 

Prenez un zeste d'Instagram, ajoutez une touche de Chatroulette – la dimension licencieuse en moins –, et vous obtenez Rando, une application où l'envoi de photos confine à la poésie. Mais attention : l'outil est particulièrement addictif, aussi attendez-vous à rester scotché.

Depuis quelques jours, nombreux sont les utilisateurs Android et iOS à porter aux nues une application mystérieuse répondant au sobriquet non moins sibyllin de Rando. Serait-ce là l'outil ultime à emmener avec soi pour une randonnée ou un trek à la montagne cet été ? Difficile à croire, tant ses fervents promoteurs ont tout des geeks irréductibles. Reste que parmi eux, rares sont les personnes à s'épancher plus à même sur le contenu dudit programme. Seul indice, largement diffusé : Rando rendrait vraisemblablement accro. Soit, mais encore ?

Une fois l'application lancée, plus de doute : il s'agit d'un programme clairement axé sur le social, au même titre par exemple qu'un Instagram. Le concept pourrait quant à lui se résumer sur un timbre poste : l'utilisateur prend une photo puis l'envoie à un autre, sélectionné au hasard par l'application, et en reçoit une à son tour. Pas question ici de légende ou encore de commentaire – toute la subtilité de Rando repose sur ce principe –, le cliché doit parler de lui-même. Une indication, toutefois, permet à la personne recevant la photo de connaitre sa provenance : la géolocalisation.

Idée judicieuse : l'application impose un cadre rond aux photos, comme s'il s'agissait de regarder dans le trou d'une serrure. Une particularité invitant rapidement l'utilisateur à considérer le programme comme une fenêtre ouverte sur le monde, où seule compte la créativité. On aurait pu néanmoins s'attendre à ce que Rando soit victime de l'effet "chatroulette", avec son cortège d'images grivoises et libidineuses, mais il n'en est rien.

Au contraire : difficile de ne pas se laisser happer par un certain lyrisme, à partager des bouts de vie sans contexte ni véritable sens avec des inconnus. Tant et si bien qu'il est finalement question avec Rando d'un voyage sans cesse renouvelé, le temps d'une photo.

Points forts :

- pouvoir partager des morceaux d'existence ;

- des utilisateurs toujours plus inventifs ;

- pas de "like", autrement dit pas de "e-réputation", comme chez Instagram ;

- l'anonymat.

Points négatifs :

- les photos peuvent seulement être enregistrées dans la pellicule du téléphone ;

- impossible d'accéder à l'ensemble des photos d'un utilisateur sélectionné.

Télécharger Rando pour iOS (gratuit)

Télécharger Rando pour Android (gratuit)

Sources : blog-united, Rando