L'application de la semaine : Tok Tok Tok

Article mis à jour le 

Et si vous chargiez une personne d'aller chercher pour vous n'importe quel objet du quotidien qui vous intéresse, et ce sans bouger de votre siège. Ce service, c'est précisément celui proposé par la start-up Tok Tok Tok, qui s'apprête à lancer une application éponyme.

Pour comprendre le concept développé par la société Tok Tok Tok, il faut imaginer une personne qui, tout à coup désarmée, prend conscience de la tâche à accomplir pour espérer parvenir à séduire la jeune femme ou le jeune homme sur le point de débarquer dans son petit chez soi. Par chance, cette même personne a le réflexe de faire appel à Tok Tok Tok. Abracadabra, en une heure chrono, les livreurs, ou disons plutôt des "personal runners" à savoir des coursiers personnels - dixit la start-up - sont déjà là pour déposer les verres à pied, les bougies, le champagne, la comédie romantique ou encore les fleurs. À chacun sa tâche spécifique.

Ouf, la soirée est sauvée de justesse et tout se passe comme sur des roulettes. Et en preux chevalier ou dulcinée raffinée que vous êtes, vous utilisez votre iPhone le lendemain matin pour commander la livraison des croissants.

Alors certes, ce tableau n'est pas des plus élégants, mais qu'importe : les possibilités de Tok Tok Tok sont, vous l'aurez compris, nombreuses. Une bonne façon en tout cas d'éviter les files d'attente interminables le dimanche soir au supermarché ou à la Fnac. Et de quoi limiter les contraintes au maximum, donc.

Un tarif compris entre 8 et 20 euros par produit pour le client

Pour le client qui passe la commande, le prix va de 8 à 20 euros par produit. D'autre part, Tok Tok Tok facture entre 10 et 40 % du chiffre d'affaire réalisé par le magasin partenaire. Ainsi, pour mener à bien son projet, la start-up a parié sur de nombreux partenariats avec d'importantes enseignes. Parmi ces dernières, au nombre de 150, l'on trouve la Fnac, Darty, Monoprix, Nature & Découverte, Nocibé ou encore Etam.

En outre, pressings, pharmacies et fleuristes sont également de la partie. Si le service n'est pour l'instant pas encore disponible à Paris, il se développera évidemment dans les grandes villes, comme à Londres et quelques autres capitales européennes.

Des débouchés dans le e-commerce

Pour le PDG de Tok Tok Tok, Serge Alleyne, ce nouveau service doublé d'une application smartphone devrait permettre de développer des débouchés avec les e-marchands, en permettant notamment aux clients de contourner les points relais. Aussi, ce dispositif ouvrirait une opportunité pour les nouveaux arrivants du commerce en ligne en phase de lancement d'acheminer plus facilement leurs produits frais, notamment.

Pour l'heure, Tok Tok Tok rassemble 20 000 utilisateurs, mais espère réunir en 2015 un chiffre d'affaires de 15 millions d'euros. Affaire à suivre.

Pour accéder au service Tok Tok Tok, c'est par ici.

Sources : blog.toktoktok.com