Assurance auto : les femmes devront désormais payer davantage

Article mis à jour le 

Jusqu'à présent, les femmes bénéficiaient de tarifs assurance auto plus avantageux que les hommes (- 8 % selon Assurland et jusqu'à  - 20 % pour les jeunes conductrices). Mais pour mettre fin à ce qu'elle juge comme une discrimination, la Cour de justice de l'Union européenne en a finalement décidé autrement. Bilan : les femmes souscrivant à un nouveau contrat devront dorénavant payer plus.

Aujourd'hui, et depuis de nombreuses années, les femmes ont statistiquement moins d'accidents de la route que la gente masculine. Et même lorsque c'est le cas, ces derniers se révèlent bien souvent beaucoup moins graves. C'est bien cette raison qui avait poussé les assureurs à opter pour une tarification plus intéressante pour les femmes. Toutefois, la Cour de justice de l'Union européenne ne l'entend pas de cette façon et a décidé de mettre fin aux tarifs d'assurance fondés sur le sexe.

Ainsi, les femmes qui vont prochainement souscrire un nouveau contrat pourraient payer plus, tandis que les hommes verront leurs tarifs fléchir. Quelques critères donnant lieu à un malus viendront néanmoins s'ajouter afin de ne pas trop pénaliser le deuxième sexe, c'est notamment le cas de la puissance du véhicule.

Méfiance si vous comptez prochainement changer d'assurance pour faire jouer les nouvelles règles en vigueur et payer moins cher : une résiliation ne peut avoir lieu qu'à la date d'échéance du contrat. Vous devrez par ailleurs en informer votre assureur par lettre recommandée au moins un mois à l'avance.

Sources : Assurland, LeMonde