Une astuce pour récupérer un vin à l’odeur nauséabonde

Article mis à jour le 

Il existe une astuce permettant de sauver un vin dont l'odeur est désagréable
Il existe une astuce permettant de sauver un vin dont l'odeur est désagréable

Il arrive parfois qu’en débouchant une bouteille de vin, l’on se rende compte que quelque chose cloche. En la portant aux narines, on découvre avec horreur que le vin dégage une odeur désagréable d’œuf pourri ou de plastique brûlé.

Pas de panique, tout n’est pas encore perdu. La fête peut encore être sauvée si vous suivez les conseils qui suivent.

Vous pouvez d’abord essayer de décanter ou d’aérer le liquide. Si le problème n’est pas très grave et le vin pas trop vieux, cette solution pourra facilement vous tirer d’affaire et sauver votre dégustation. Grâce à l'American Chemical Society, il existe en effet dorénavant une astuce simple pour les vins récalcitrants, conservés à la cave pendant plusieurs années et insensibles à la décantation ou à l’aération.

Le cuivre ou l'argent : remède miracle

Pour cette méthode, il suffit d’utiliser un objet en métal à base de cuivre ou d’argent pur. Après l’avoir parfaitement nettoyé, tournez cet objet (cuillère, pièce, etc.) dans le verre de vin pour neutraliser et dissiper les émanations malodorantes. Utilisez, de préférence, la vaisselle de grand-mère plutôt que les pièces de monnaie (1, 2 et 5 centimes) qui résultent d’un mélange d’acier et cuivre.

Comment se produit ce miracle

Le cuivre et l'argent réagissent aux thiols, des composés apparaissant de façon aléatoire pendant la vinification. Or, les thiols sont des molécules soufrées employées notamment dans la fabrication des boules puantes. Alors n’oubliez pas de toujours goûter avec votre nez avant d’utiliser votre bouche…

 

Sources : metronews, alvinet

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : cuisine