Auto : vignette obligatoire à venir pour les étrangers circulant en Allemagne

Article mis à jour le 

Berlin s'apprête à mettre en place un système de péage pour les automobilistes, à compter de 2016. En pratique, les usagers auront le choix d'acheter soit une vignette annuelle, soit une vignette valable de 10 jours à deux mois.

Lundi 7 juillet 2014, le ministre des Transports, Alexander Dobrindt (CSU), a présenté un projet visant à rendre payant l'usage des voies autoroutières aux véhicules légers. Jusqu'à présent en Allemagne, seuls les poids lourds devaient s'acquitter d'un péage. Dans le détail, le projet compte soumettre les automobilistes à une taxe sous forme de vignette, dont le coût variera en fonction de la période d'utilisation, de l'âge de la voiture, de la cylindrée, du moteur et d'autres critères environnementaux. En moyenne, le prix de la vignette annuelle devrait tourner aux alentours de 88 euros.

À noter que la taxe que payent d'ores et déjà l'ensemble des propriétaires de voiture en Allemagne sera en parallèle abaissée d'autant. Tant et si bien que les automobilistes allemands n'auront rien à payer de plus.

Les étrangers seront les seuls à payer davantage

Ainsi, les étrangers seront donc, comme le prévoyait initialement le projet, les seuls à s'acquitter d'une taxe supplémentaire. Ces derniers auront la possibilité d'acquérir une vignette annuelle, une vignette valable dix jours pour dix euros ou encore une autre valable deux mois pour 20 euros. Un dispositif qui devrait générer 2,5 milliards d'euros en quatre ans.

Toutefois, les Pays-Bas et l'Autriche ont déclaré être prêts à porter plainte contre le système. Or, la Commission européenne a fait savoir qu'elle remettrait en question tout projet discriminant les étrangers. Le ministre Alexander Dobrindt s'est dit confiant vis-à-vis de son projet, qui serait en tous points conforme au droit européen.

Sources : lefigaro, lesechos