L’automne est là, mais pourquoi des feuilles oranges, jaunes et rouges ?

Article mis à jour le 

L'automne est là...
L'automne est là...

Équinoxe d’automne oblige, Google propose un doodle animé arborant les couleurs de la saison, ce mercredi 23 septembre. Le moment idéal pour évoquer quelques détails que vous ignoriez peut-être sur cette saison injustement boudée.

Pour célébrer le premier jour de l’automne, la firme de Mountain View vient de publier un Gif animé aux couleurs et aux légumes de la saison. Petit film d’animation mettant par ailleurs en scène un écureuil. Rappelons à ce titre que l’automne est pour l’animal le moment où il faut préparer activement ses réserves de nourriture avant que la bise ne vienne.  

Mais au fait, que dire de l’équinoxe d’automne sinon qu’il s’agit d’un des rares jours de l’année où jour et nuit sont de même durée ? En pratique, c’est le moment où le soleil traverse le plan équatorial terrestre, et se dresse donc au zénith de l’équateur terrestre. Mais il faut également savoir que ce dernier marquait en 1792, durant la Révolution française, le début de la nouvelle année, conformément au calendrier républicain. Fonctionnement qui fut par la suite abandonné par Napoléon en 1806.

 

Pourquoi des feuilles oranges, jaunes et rouges ?

La particularité la plus évidente de l’automne est peut-être la couleur des feuilles des arbres, qui devient petit à petit plus chaude. Jusqu’à ce que lesdites feuilles tombent. Concrètement, ce phénomène s’explique par la progressive absence de la chlorophylle, le pigment vert très largement présent dans les cellules végétales. C’est ainsi qu’avec la baisse de la lumière, tout vire petit à petit au jaune-orangé-rouge. Les pigments naturels tels que le carotène et l’anthocyane  prennent alors le dessus. Enfin, les températures basses abîment les feuilles et les déshydratent. D’où leur chute.

À noter que de nombreux artistes auront su prendre la mesure de la douce mélancolie de l’automne, à l’instar du peintre italien Giuseppe Arcimboldo (L’Automne), du français Claude Monet (Les Peupliers), du musicien Antonio Vivaldi (L'autunno) ou encore du poète Paul Verlaine (Chansons d’automne).

 

Source : google