Automobile : les nouveaux bonus malus écologiques

Article mis à jour le 

À quelques semaines de la fin de l'année, il est temps de faire le point sur les nouveaux bonus malus écologiques qui rentreront en vigueur à compter du 1er janvier 2013.  Une façon de vous éviter toute désillusion si vous prévoyez d'acheter prochainement un véhicule neuf.

Ça y est, c'est décidé, l'année 2013 sera pour vous l'occasion de vous offrir une nouvelle voiture flambant neuve ou ne sera pas. Seulement voilà, jusqu'ici vous ne vous êtes pas informés au sujet des nouveaux barèmes du bonus-malus écologique. Pour faire simple, tout d'abord, le système de bonus malus n'est autre qu'un dispositif permettant de récompenser par le biais d'un bonus les acheteurs de véhicules neufs émettant peu de CO2. À l'inverse, celui-ci pénalise via un malus les acquéreurs jetant leur dévolu sur une voiture considérée comme polluante.

D'après le Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, il est nécessaire de prendre en compte la date présente sur la facture ou le bon de commande du véhicule pour bénéficier du bonus. À l'inverse, il faut se référer à la date de première immatriculation dans le cas du malus.

Ce qu'il faut aujourd'hui retenir, après les nombreux remaniements concernant les malus, c'est que le gouvernement a en définitive choisi un alourdissement de la pénalité pour les automobiles émettant moins de 155 g/km de CO2. Côté bonus, les voitures hybrides et électriques sont celles qui sans surprise bénéficient des augmentations les plus importantes. Ce qui n'a toutefois pas permis pour l'heure de faire s'envoler les ventes de véhicules verts.

À en croire une étude menée par BVA/Alphabet, les Français seraient 72 % à considérer ces mesures comme peu incitatives pour investir dans une voiture électrique. De nombreuses associations continuent notamment de souligner les problèmes persistants concernant les batteries, le manque de bornes permettant de les recharger et le prix prohibitif par rapport à un autre véhicule à l'achat.

Les bonus en  2013

Voitures électriques : bonus de 7 000 euros (auparavant : 5 000 euros)

Voitures hybrides : bonus de 4 000 euros (auparavant : 2 000 euros)

Véhicules dégageant 50 g de CO2 ou moins : bonus de 7 000 euros (auparavant 5 000 euros)

Véhicules dégageant entre 51 et 60 g de CO2 : bonus de 4 500 euros (auparavant 3 500 euros)

Véhicules dégageant entre 61 et 90 g de CO2 : bonus de 550 euros (auparavant 400 euros)

Véhicules dégageant entre 91 et 105 g de CO2 : bonus de 200 euros (auparavant 100 euros)

À noter : sont considérés comme neutre les véhicules émettant entre 106 et 135 g de CO2.

Les malus en 2013

De 136 à 140 g : malus de 100 euros (auparavant 0 euro)

De 141 à 145 g : malus de 300 euros (auparavant 200 euros)

De 146 à 150 g : malus de 400 euros (auparavant 200 euros)

De 151 à 155 g : malus de 1 000 euros (auparavant 500 euros)

De 156 à 175 g : malus de 1 500 euros (auparavant 750 euros)

De 176 à 180 g : malus de 2 000 euros (auparavant 750 euros)

De 181 à 185 g : malus de 2 600 euros (auparavant 1 300 euros)

De 186 à 190 g : malus de 3 000 euros (auparavant 1 300 euros)

De 191 à 200 g : malus de 5 000 euros (auparavant 2 300 euros)

Au-delà de 200 g/km de CO2 : malus de 6 000 euros (auparavant 2 300 euros et 3 600 euros au dessus de 231 g/km)