Les autotests de dépistage du VIH désormais disponibles en pharmacie

Article mis à jour le 

Des autotests de dépistage du VIH sont dorénavant commercialisés en pharmacie
Des autotests de dépistage du VIH sont dorénavant commercialisés en pharmacie

Depuis le mardi 15 septembre, les autotests de dépistage du VIH sont commercialisés en pharmacie. Ils sont en vente libre et ne nécessitent pas d'ordonnance.

Comme Marisol Touraine l'avait promis, les autotests du sida sont disponibles auprès des officines en ligne et des pharmacies, même pour les mineurs. Il suffit d'une goutte de sang pour effectuer le contrôle. Le résultat apparaît au bout de quelques minutes. Son fonctionnement est identique à celui d'un test de grossesse. Si la bandelette affiche une ligne, il n'y a rien à signaler. En revanche, si deux lignes rosées apparaissent, "vous êtes probablement séropositif" indique la notice. Il faut alors contacter au plus vite son médecin traitant ou Sida Info Service au numéro 0 800 840 800.

 

Le virus est détectable au bout de trois mois

L'autotest dispose d'une fiabilité de 99% et se rapproche des 100% lorsqu'il est effectué trois mois après la prise de risque. Son efficacité n'est toutefois pas assurée en cas d'infection récente, c'est-à-dire inférieure à trois mois. L'organisme a en effet besoin de ce laps de temps pour développer un nombre suffisant d'anticorps qui seront détectés par l'autotest.

 

Un nouveau public cible

Ce dispositif était très attendu par les professionnels de la santé. Il s'agit en effet d'une arme supplémentaire pour lutter contre la propagation du virus du Sida. À noter qu'un séropositif sur cinq ignore son état, soit l'équivalent de 30 000 personnes. L'autotest s'adresse surtout aux individus qui ne parlent pas des risques qu'ils ont pris à leur médecin traitant parce qu'ils ne souhaitent pas se rendre dans un centre de dépistage.

 

Sources : bfmtv, mensquare