Avortement : le délai de réflexion de sept jours, c'est fini

Article mis à jour le 

L'Assemblée a supprimé le délai de réflexion relatif à l'IVG dans la nuit du 8 au 9 avril - iStockPhoto
L'Assemblée a supprimé le délai de réflexion relatif à l'IVG dans la nuit du 8 au 9 avril - iStockPhoto

Le délai de réflexion de sept jours imposé aux femmes souhaitant pratiquer une IVG a été supprimé par l’Assemblée dans la nuit du 8 au 9 avril.

La mesure est d’ores et déjà considérée comme une "avancée" par les féministes et comme une "décision grave" par l’Église. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les députés ont procédé au vote en première lecture d’une mesure du projet de loi santé annulant le délai de réflexion dans le cadre d’une interruption volontaire de grossesse (IVG). De fait, les femmes désirant pratiquer une IVG n’auront plus à attendre sept jours pour le faire.

Rappelons qu’aujourd’hui, deux consultations médicales sont imposées avant de pratiquer une IVG, avec un délai de sept jours entre les deux rendez-vous. Une obligation qui peut toutefois exceptionnellement être ramenée à 48 heures en cas d’urgence. À savoir quand le délai de 12 semaines de grossesse est proche. À noter que 210 000 interruptions volontaires de grossesse ont lieu tous les ans en France.


Sources : rtl, liberation