La baby shower séduit de plus en plus de mamans en France

Article mis à jour le 

Tout droit venue des États-Unis, la "baby shower", fête consistant à célébrer l'arrivée d'un bébé, semble de plus en plus prisée par les futures et jeunes mamans en France. Quelques entreprises hexagonales l'ont bien compris et n'hésitent pas à s'inspirer du phénomène.

Après l'enterrement de vie de jeune fille, désormais très couru par les futures mariées, c'est au tour de la "baby shower" de trouver sa place parmi les habitudes des futures mamans. Depuis quelques années, cette tradition américaine – également connue en Amérique latine sous le nom de "fiesta de obsequios", "Cha de Bébé" en Irak ou encore "Pauch Masian" en Inde – consistant à organiser une fête entre amies pour fêter l'arrivée d'un nouveau né a investi de nombreuses séries télévisées. On la retrouve notamment dans Sex and the City mais aussi dans Friends. Résultat : les jeunes femmes sont déjà nombreuses à être sensibilisées à cette pratique. Surfant sur cette nouvelle mode et dans l'optique de faire oublier la conjoncture actuelle, des sociétés telles que Baby S Event organisent des "baby shower".

Comme son nom l'indique, cet évènement consiste aux États-Unis à "inonder" la future maman de nombreux cadeaux et petites attentions. Au programme notamment, des sucreries, le classique gâteau de couches, mais aussi des jeux enfantins. Si la recette est sensiblement la même en France, elle n'a souvent pas lieu au même moment. Plus superstitieuses, les mamans françaises préfèrent célébrer l'arrivée de leur bébé juste après leur accouchement, à l'inverse des américaines qui profitent de l'évènement lors du dernier mois de grossesse. Une variation pas si étonnante sachant qu'il est déjà courant depuis longtemps en France d'offrir des cadeaux à l'arrivée d'un nouveau né. Et il est difficile de demander à sa famille ou à ses amies d'acheter des présents deux fois de suite, comme l'indique Carrieanne le Bras sur son blog Frenchmama.

Il y a 7 ans déjà, quelques sociétés avaient déjà tenté en vain d'installer le phénomène en France. Mais les Françaises, pas encore prêtes, n'avaient pas répondu présent à l'appel – barrières culturelles oblige. Aujourd'hui, les choses ont changé d'après les principales sociétés organisatrices de "baby shower". Le site Baby Pop's Party, installé en Aquitaine, révèle ainsi que le phénomène n'est désormais plus strictement réservé et popularisé par les mamans parisiennes. Des demandes afflueraient ainsi d'un peu partout en France, et pas seulement des grandes villes. Les professionnels du secteur s'attendent même prochainement à un effet boule de neige.

Aujourd'hui, les tarifs des prestations proposées par ces sociétés restent cependant élevés. En moyenne, une "baby shower" revient ainsi à environ 50 euros par invité à Paris et à une quarantaine d'euros en province. Ce qui n'empêche pas certaines mamans d'envisager de renouveler l'évènement pour leur deuxième enfant. Dans l'optique de répandre ce concept encore un peu marginalisé, le site Ma Baby Shower Party organise désormais chaque année une baby shower géante. Le prochain rendez-vous est fixé à l'horizon novembre 2013.