Bac 2014 : une mention Très bien peut rapporter jusqu'à 6 000 euros !

Article mis à jour le 

Non, la mention Très bien ne sert pas seulement pour la gloire : les bacheliers les plus brillants peuvent en effet empocher jusqu'à 6 000 euros avec un tel résultat. Comment ? Grâce aux mairies, départements, commerces et autres banques, prêts à tout pour motiver ou séduire les élèves…

Certes, les meilleurs bacheliers s'attirent quoi qu'il en soit les louanges du tout venant, mais aussi parfois un sacré paquet d'argent. C'est ainsi que les collectivités locales sont aujourd'hui de plus en plus nombreuses à récompenser les personnes décrochant leur bac avec une mention Bien et Très bien (soit respectivement 18,5 % et 11,4 % des admis au bac général en 2013). Il faut savoir que cette pratique ne date en réalité pas d'hier : sous Napoléon, les bacheliers recevaient en effet leur diplôme avec une couronne de laurier, et parfois accompagné d'une somme d'argent, comme le rappellent les historiens. Ce n'est qu'à partir de 1968 que ce rite, jugé trop coûteux, a disparu. Une coutume remise au goût du jour dans les années 1990 par certains lycées parisiens, notamment pour redorer l'image de l'examen. Désormais, bien qu'aucun projet institutionnel n'aille dans ce sens, les initiatives locales sont nombreuses.

Des mairies particulièrement généreuses…

Du côté de Cannes, dans les Alpes-Maritimes, les meilleurs élèves boursiers, après une sélection sur dossier par la mairie et à condition de décrocher une mention Très bien, reçoivent la somme de 6 000 euros. Une pratique également de mise à Villemonble, en Seine-Saint-Denis, où la mention Très bien permet d'obtenir 300 euros, et la Bien 150.

Des gains à partir de 14 de moyenne dans certaines villes

À Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, une subvention de 780 euros est remise depuis 19 ans aux bacheliers avec mention Bien ou Très bien. En pratique, les élèves concernés peuvent par exemple se faire rembourser une part de leur permis de conduire, un séjour linguistique, des frais d'inscription dans le supérieur ou un ordinateur sur simple présentation d'une facture. Selon la mairie, le nombre de mentions aurait considérablement augmenté depuis la mise en place de ce système.

Le département qui met tout le monde d'accord : la Guadeloupe

En Guadeloupe, il existe une récompense appelée "prix d'excellence du Conseil général". Mais si cette dernière n'est pas un cas unique en France, reste que le montant alloué grâce à ce dernier a de quoi faire des envieux : à condition d'avoir une moyenne supérieure ou égale à 18/20, l'élève reçoit une bourse de 3 960 euros, un appareil informatique et un aller/retour annuel en avion pour la Métropole tout au long de la durée de ses études. Il faut se tourner du côté de la Corse du Sud, où les bacheliers reçoivent 1 000 euros et un cadeau high-tech, pour trouver une démarche comparable. Dans la même veine, l'Indre offre pour sa part 450 euros pour la mention Très bien, et  250 euros pour la mention Bien. Enfin, cinquante bourses de 2 000 euros sont attribuées dans les Yvelines.

Quid d'une récompense accordée au niveau national ?

En réalité, la seule récompense au bac valable sur le plan national est l'aide au mérite. Accordée par le ministère de l'Enseignement supérieur, cette somme s'élève à 1 800 euros et n'est versée que sur critères sociaux. De fait, il ne suffit donc pas d'avoir la mention Très bien : il faut aussi être boursier et s'inscrire à la rentrée dans un établissement ou une université. Un dossier social étudiant spécifique doit par ailleurs être rempli au préalable pour avoir une chance de décrocher le sésame.

Quand les banques y vont de leur coup de pouce

Ce n'est pas nouveau : les banques cherchent toutes à attirer les bacheliers les plus méritants. C'est par exemple le cas du CIC, qui offre 160 euros aux mentions Très bien, 80 euros aux mentions bien et 40 euros aux mentions Assez bien. De son côté, la Caisse d'épargne d'Île-de-France verse 100, 60 ou 30 euros selon la mention obtenue, et la BRED-Banque populaire 50 euros à tout bachelier avec ou sans mention. À noter que des dispositifs sont aussi mis en place localement.

Des réductions sur des voyages

Outre les banques, certains voyagistes, à l'instar de DIrectours, offre aux jeunes ayant décroché leur bac avec mention des réductions sur de nombreuses destinations. Une mention Très bien donne par exemple accès à une réduction de 30 % et un accueil VIP, une mention Bien à moins 20 % et Assez bien à 10 %. Pour ce faire, les diplômés doivent d'une part montrer leur relevé de notes, mais aussi réserver leurs vacances dans les sept jours suivant les résultats, du 5 au 12 juillet. Cependant, le petit génie doit obligatoirement, pour profiter de l'offre, être accompagné d'une personne n'en bénéficiant pas.

Sept jours de train gratuit

Si vous passez votre baccalauréat dans le Languedoc-Roussillon, sachez que la SNCF offre pas moins d'une semaine de TER illimité aux 2 000 premiers bacheliers inscrits.

Sources : etudiant.gouv, lexpress, leparisien